H16 révèle que Castex est en réalité… un parfait clone de Macron

Capture d'écran/Twitter
Capture d'écran/Twitter

H16, un des chroniqueurs de droite les plus courageux et les plus talentueux du moment, a observé le CV de Castex. Et il nous révèle ce dont nous aurions dû nous douter: Jean Castex n’est rien d’autre qu’un clone de Macron, Philippe, Le Maire et tous les technocrates sortis de Sciences Po et de l’ÉNA.

Organisez un grand gang-bang génétique de tous nos bureaucrates hi-tech, et ce qui sortira de l’éprouvette sera… Jean Castex.

H16 commence par décrire le contexte. “Selon que la presse le prendra en grippe ou non, peut-être assistera-t-on à une amusante bataille de popularité entre lui et le Président, ce qui ne manquerait pas de sel dans une vie politique qui en est d’autant dépourvue qu’elle est de plus en plus peuplée de gamélards, d’imbéciles et d’incompétents dont les crises, qui se succèdent maintenant à un rythme soutenu, mettent en exergue les défauts les plus saillants pour la consternation renouvelée de la partie la plus contribuable du peuple français…”

Puis, H16 entre dans le détail des curriculum vitae. “En effet, au-delà des considérations quasi-pipolesques sur le nouveau Premier ministre, force est de constater que les “ténors” politiques actuels sont d’une extraordinaire homogénéité. Pour citer les plus en vue actuellement, notons que Philippe sort (étonnement!) de SciencesPo et de l’ENA, après avoir pantouflé chez Areva, que Bruno Le Maire, qui a lui aussi fait (surprise!) SciencesPo et l’ENA, n’a jamais travaillé dans une entreprise privée, que Macron lui-même, sorti lui aussi (coïncidence !) de SciencesPo et de l’ENA, a pantouflé chez Rothschild, et que notre brave Castex sort (c’est original!) de SciencePo et de l’ENA et, comme Bruno Le Maire, n’a jamais bossé dans le privé (ce qui ne l’a pas empêché d’encaisser jusqu’à présent de coquettes rémunérations).”

Et H16 de conclure: “Ceci indique assez clairement qu’on poursuit avec application la tendance, déjà entamée depuis plusieurs années, de recruter toujours dans le même vivier d’approximatifs coûteux et surtout d’individus dont le formatage intellectuel à l’étatisme centralisateur est total.”

Voilà. Avec Philippe, vous aviez du socialisme techno-bureaucratique. Avec Castex, vous aurez le même socialisme techno-bureaucratique. Que, bien entendu, Macron vous présentera comme un grand changement radical et historique, une mutation décisive de la France, un bond en avant vers l’avenir du futur de demain progressiste.

Avec le socialisme, on n’est jamais déçu: la mort lente est toujours présentée comme une glorieuse renaissance.

Source: blog de H16

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici