Bellamy attaque le gauchiste Macron

François-Xavier Bellamy / Photo: Wikimedia Commons
François-Xavier Bellamy / Photo: Wikimedia Commons

Tranquillement, patiemment, François-Xavier Bellamy s’impose comme une voix différente et utile. Aimé par les catholiques, apprécié par les libéraux, défendu par la France civilisée, il met un point d’honneur à dire ce qu’il pense  et c’est agréable à lire aujourd’hui, voire prometteur pour demain.

Son dernier interview au Point est pour lui l’occasion de rappeler une évidence que tout le monde n’a pas encore intégrée: Macron est un gauchiste

Comme à son habitude, Bellamy dit les choses sans agressivité, mais sans zigzags. “Emmanuel Macron n’est pas du tout un apôtre de la décentralisation ! Tout le monde l’a décrit comme un libéral. En réalité, il est très étatiste, jacobin, centralisateur.”

Et il précise, fin connaisseur des idéologies. “Pour moi, il incarne moins le libéralisme qu’une forme de technocratie qui rêvait de dépolitisation. La fin des clivages, le « en même temps », c’était une manière de remplacer la politique par la gestion, de dissoudre l’autonomie du politique dans la centralisation bureaucratique.”

Enfin, précis et technique quand il le faut, il donne un exemple frappant: la taxe d’habitation. “Le rapport d’Emmanuel Macron aux communes est à ce titre très intéressant. La suppression de la taxe d’habitation, par exemple, c’est une rupture historique avec la libre administration des communes, principe qui date de bien avant la Révolution française. Cette vision est totalement antilibérale.”

Voilà donc le Président Complexe rhabillé pour l’été, avec un string rose à paillettes: le maillot de bain préféré des socialistes arrivistes.

Source: Le Point

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici