La France claque la porte d’une opération de l’Otan pour dénoncer les actions perfides de la Turquie

Macron et Erdogan/DR
Macron et Erdogan/DR

“C’est un geste politique clair pour mettre un coup de projecteur sur l’ambiguïté d’une opération anti-trafic [d’armes] menée avec des trafiquants”, accuse le ministère des Armées, qui a annoncé mardi le retrait “temporaire” des moyens mis à la disposition de l’opération Sea Guardian en mer Méditerranée.

Par son retrait, la France proteste ainsi contre l’Otan incapable de prendre une décision ferme contre la Turquie et son rôle sournois. Le 10 juin dernier, Le Courbet avait tenté de contrôler un cargo turc soupçonné d’acheminer des armes vers la Libye en violation de l’embargo des Nations unies, que l’opération Sea Guardian est censée faire respecter.

Escorté par trois frégates turques, elles-mêmes “associées” à l’opération de l’OTAN, le navire avait refusé de se soumettre, et une frégate turque avait ciblé par trois fois consécutives le navire français, en menaçant de l’attaquer, le forçant ainsi à s’éloigner.

“Il ne s’agit pas d’un événement ponctuel”, rappelle-t-on au ministère en énonçant une liste de violations similaires par d’autres navires turcs, maquillant leur nom ou leur route pour rejoindre la Libye.

Le rapport de l’Otan sur l’incident du Courbet n’a apparemment pas cherché à froisser l’allié turc. Le rapport “n’est pas concluant”, s’est empressé de prétexter mardi l’ambassadeur turc en France, interrogé par les sénateurs de la commission de la défense. Sous le sceau du secret-défense, le rapport n’a pas été diffusé.

“Il n’y aura plus d’Otan sans la Turquie!”, a ainsi menacé l’ambassadeur turc acculé face aux critiques sur l’impérialisme de cet “allié” devenu encombrant. Un ton menaçant qui a fortement déplu à la France qui attend désormais une décision de l’OTAN et que “les alliés réaffirment solennellement leur attachement et leur engagement au respect de l’embargo” en Libye.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici