Enfant de 5 ans percuté lors d’un rodéo sauvage près de Lyon: le conducteur remis en liberté!

Image d'illustration Photo: Flickr
Image d'illustration Photo: Flickr

Mercredi 24 juin, un enfant qui circulait à vélo sous la surveillance de son père dans un quartier sensible de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, avait été fauché par un “jeune” de 25 ans qui faisait du rodéo sur une moto de cross dans les rues du quartier. La jeune victime avait été très grièvement blessée à la tête. Le conducteur, après avoir pris la fuite, s’était rendu vendredi à la police. Malgré ses antécédents judiciaires et la gravité des faits, il a été remis en liberté!

Mercredi 24 juin, un enfant de cinq ans avait été percuté par un “jeune”, au guidon d’une moto non homologuée et qui faisait du “cross-bitume” dans les rues du quartier sensible du Mas-du-Taureau, à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon (Rhône).

Alors que le garçonnet, sous la surveillance de son père, traversait, sur son petit vélo, un passage piéton, le chauffard, arrivant à vive allure, sans casque, au guidon d’une moto réservée au circuit de cross, activité interdite sur la voie publique, était venu percuter l’enfant.

Le choc avait été violent et le petit garçon avait été très grièvement blessé. Souffrant d’une hémorragie cérébrale et d’un important traumatisme crânien, il avait été hospitalisé entre la vie et la mort. Heureusement, son état s’est depuis amélioré.

Le pilote de la moto, qui avait chuté dans l’accident, s’était relevé et avait pris la fuite. Grace à des témoins, il avait pu être identifié et était activement recherché. Cet habitant du quartier a fini par se rendre vendredi dans un commissariat où il a été placé en garde à vue.

Le “jeune” a reconnu les faits et l’enquête a démontré qu’il conduisait sous l’emprise de cannabis. Malgré un solide casier judiciaire (stupéfiants, outrage et rébellion mais aussi vol en réunion) ainsi que la gravité des blessures de l’enfant (au moins 30 jours d’ITT), la racaille a été laissée libre sous contrôle judiciaire dès samedi soir!

L’individu a néanmoins été mis en examen pour blessures involontaires aggravées par trois circonstances : la violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence ou de sécurité, le délit de fuite et l’usage de stupéfiants.

La remise en liberté de ce délinquant par le juge de la détention et de la liberté de Lyon a cependant interpellé le parquet qui a décidé de faire appel de cette décision. En parallèle, l’enquête de police se poursuit.

Il est à noter que, vendredi soir, dans la même commune, un enfant de 12 ans a lui aussi été fauché par un deux roues. Deux “jeunes” sur un scooter l’ont en effet percuté après avoir grillé un feu rouge. Gravement blessé aux jambes, l’enfant a été hospitalisé. Les deux “jeunes” ont pris la fuite et sont toujours recherchés.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici