Évincé d’une soirée festive, un jeune homme fonce en voiture sur des convives: deux femmes très gravement blessées

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à Arsac, en Gironde, un jeune homme de 19 ans qui avait été refoulé d’une soirée festive chez un particulier, a volontairement foncé sur les convives avec son véhicule. Deux femmes, âgées de 22 et 45 ans ont été percutées. Très grièvement blessée, elles ont été transférées en urgence absolue au CHU de Bordeaux. Le jeune homme s’est livré le lendemain à la gendarmerie.

Samedi 27 juin, vers 1h du matin, un jeune homme de 19 ans s’est présenté au domicile d’un particulier à Arsac, dans le médoc, en Gironde. Le jeune souhaitait assister à la soirée festive organisée sur place et à laquelle participaient de nombreux convives, dont son ex-petite amie.

Mais le jeune homme ne faisait pas partie des invités et il lui a été demandé de quitter les lieux. Fou de rage, il a alors regagné son véhicule, une Peugeot 308, dont il a fait hurler le moteur, attirant de nombreux convives dans la rue.

C’est alors que l’automobiliste a foncé sur la foule de fêtards rassemblés devant le logement et est venu percuter violemment deux personnes qui ont été projetées en l’air sous l’impact. Les deux victimes sont deux femmes de 22 et 45 ans.

Les deux blessées, dans un état très grave, ont été transférées en urgence absolue au CHU Pellegrin de Bordeaux. La plus jeune a même été transportée en hélicoptère, devant la gravité de son état. Placées toutes deux en soins intensifs, leur état était toujours grave mais stable dimanche, leur pronostic vital restant engagé.

Juste après le choc, le chauffard a pris la fuite et était activement recherché. Il a fini par se livrer, dans la journée de samedi, à la gendarmerie de Lesparre, où il a été placé en garde à vue.

Entendu par les militaires, le jeune homme a reconnu les faits ainsi que le caractère volontaire de l’attaque dans la foule. Il devait être déféré lundi au parquet de Bordeaux afin d’y être mis en examen pour tentative d’homicide et probablement placé en détention.

Source: Sud Ouest/ Ouest France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici