Une humiliation ultime pour Buzyn et Schiappa: elles ne sont même pas élues au conseil de Paris

Agnès Buzyn. Marlène Schiappa / Photo: DR
Agnès Buzyn. Marlène Schiappa / Photo: DR

Ce n’est même pas une fessée pour candidate macroniste à la mairie de Paris. Agnès Buzyn, c’est carrément l’humiliation ultime. N’ayant réuni que 13% des voix dans le XVIIe arrondissement, l’ancienne ministre de la Santé ne pourra même pas siéger au Conseil de Paris, faute d’un nombre de voix suffisantes. Pareil pour Marlène Schiappa. Un échec qui symbolise le fiasco macroniste.

Elle ne sera ni maire, ni membre du Conseil de Paris. Agnès Buzyn a fini grande perdante des municipales à Paris ce dimanche soir. La candidate macroniste se présentait face à Geoffroy Boulard, maire sortant LR réélu à 56% des voix, et à la candidate socialiste Karen Taïeb (31,05%).

Dans toute la capitale les listes d’Agnès Buzyn terminent loin derrière celles d’Anne Hidalgo, réélue à 48,7% des voix, à l’issue d’une campagne compliquée, symbole d’un fiasco général du parti de la majorité, notamment à Paris.

L’ancienne ministre de la Santé, entrée en cours de route dans la course à la mairie de Paris à la suite de l’affaire d’exhibitions sexuelles de Benjamin Griveaux, “ne sera pas au Conseil de Paris, elle sera conseillère d’arrondissement et siégera seule“, a indiqué Geoffroy Boulard à l’issue du scrutin.

D’autres personnalités de la majorité, présentes sur les listes macronistes à Paris, ne s’en sont pas mieux sorties: les secrétaires d’État Marlène Schiappa et Agnès Pannier-Runachier, ont été sèchement battues dans les XIVe et XVIe arrondissements, n’obtenant même pas la place de conseillères d’arrondissement.

Source: AFP/ Le Parisien

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici