Retournement de situation! Macron pris au piège de Philippe

Macron
Photo / Wikipedia ; Montage / FL24

Hier soir, Macron s’est pris un coup de batte entre les deux yeux. L’élection d’Édouard Philippe au Havre, l’ampleur de son score (58,83%) et les sondages qui le plébiscitent pour rester à Matignon, ont fracassé les intentions du Président de la République. 

Macron voulait se débarrasser d’Édouard Philipe pour l’éliminer de la course à la présidentielle, et c’est le contraire qui vient de se produire.

Non seulement Philippe est réélu, mais il l’est haut la main, et tous les sondages concordent: les Français veulent qu’il reste en poste à Matignon. La grande opération tactique de Macron, “Il faut profiter du remaniement juste après les municipales et juste avant le 14 juillet pour liquider le soldat Philippe”, est un fiasco.

Deux solutions. Soit Macron écoute les Français, conserve Philippe, et ce dernier va devenir un danger permanent: il se positionnera discrètement pour l’élection présidentielle, changera la collaboration en cohabitation, et la cohabitation en duel à mort, et il fera peut-être bien la course devant Macron du premier au dernier jour.

Soit Macron n’écoute pas les Français, choisit un nouveau Premier Ministre, et les Français seront déçus et mécontents. Ce qui… fera monter la cote de popularité d’Édouard Philippe, le transformant en victime, et le mettant en position de se venger. Les Français aiment bien les vengeances. Ils ont adoré regarder Chirac tuer Balladur.

On ne sait pas trop comment Philippe s’y est pris pour devenir soudainement aussi populaire. Mais il est doit être drôlement fier de son coup. Macron n’a plus de solution idéale. Qu’il vire Philippe ou qu’il le tolère, il doit d’abord se tirer une balle dans le pied.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici