Le traitement du coronavirus au remdesivir coûtera entre 2800 et 5000 euros. Et la chloroquine?

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Le traitement au remdesivir, un médicament contre le coronavirus approuvé par l’OMS, coûtera aux États-Unis 3120 dollars pour le patient type ayant une assurance maladie privée, a déclaré le fabricant du médicament.

Le labo Gilead a annoncé lundi que le médicament antiviral coûtera aux hôpitaux environ 520 dollars (460 euros) par dose pour les patients assurés dans le privé.

Le traitement le plus court et le plus courant coûterait 3120 dollars (2800 euros), tandis que la durée la plus longue coûterait 5720 dollars (5000 euros).

Le fabricant de médicaments offrira un tarif réduit aux programmes de santé comme Medicare (assurance santé) et aux gouvernements des pays développés.

Ce tarif sera de 390 dollars par dose, soit 2340 dollars par patient pour la durée la plus courte du traitement et 4290 dollars pour la durée la plus longue.

Le directeur général de Gilead, Daniel O’Day, a déclaré que le gouvernement américain bénéficiera d’un tarif réduit puisque les programmes tels que Medicaid (assurance maladie dédiée aux faibles revenus) bénéficient généralement de réductions autorisées par la loi.

Le médicament devrait réduire les coûts hospitaliers de 12 000 dollars par patient, a-t-il dit.

Ce médicament a un prix bien inférieur à la valeur qu’il apporte aux systèmes de santé et c’est vrai pour les payeurs privés et les payeurs gouvernementaux“, a-t-il déclaré.

La Food and Drug Administration (FDA, Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) n’a pas approuvé le remdesivir comme traitement mais a accordé l’autorisation d’utilisation d’urgence du médicament en mai.

Les chercheurs ont découvert que le remdesivir peut accélérer le rétablissement chez les patients infectés par la Covid-19.

Un traitement de 14 jours à l’hydroxychloroquine, à raison d’une dose d’un médicament générique de 400 mg coûterait moins d’un euro. Mais, la chloroquine est interdite par l’OMS et plusieurs gouvernement occidentaux.

Le professeur Raoult a récemment déclaré: “Quand j’ai parlé pour la première fois de la chloroquine, j’ai été menacé à plusieurs reprises par celui qui a reçu le plus d’argent de Gilead depuis six ans.”

Et il ajoute qu’il a enquêté sur le dossier. “On a même étudié ça, on a regardé ceux qui dans la presse étaient pour ou contre la chloroquine, et ceux qui avaient reçu de l’argent de Gilead. Et ça correspond! Je vous suggère d’être attentifs. C’est pas compliqué, de trouver les conflits d’intérêts!”

Source: The Wall Street Journal

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici