Complice des passeurs, l’Ocean Viking fait du forcing pour débarquer 118 clandestins en Europe

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Cela fait déjà depuis jeudi, que le “taxi des passeurs” a entamé son ignoble chantage, souhaitant contraindre les autorités européennes à prendre en charge 118 personnes, actuellement prises en otage par l’ONG, qui ose s’appeler SOS Méditerranée, et ne recule devant rien pour livrer son combat contre l’Europe.

Le sultan du djihad migratoire, Erdogan, n’est pas le seul à sévir en mer Méditerranée, les ONG tiers-mondistes se plaisent à constituer le dernier rouage de la chaîne sordide de ce trafic d’êtres humains, et la Libye est devenue le paradis de ces criminels, les plus inhumains que le monde continue de supporter.

Dans cet océan de malheur, l’Ocean Viking apporte sa funeste contribution, en s’octroyant la mission illégale de faire la navette pour ces immigrés indésirables, poussés vers ces charlatans par des passeurs sans scrupules qui prospèrent sur leur détresse.

Rempli de ses passagers clandestins, le navire fait actuellement du surplace entre Malte et l’Italie, jusqu’à forcer l’un des deux pays à autoriser le débarquement de ces immigrés face à la dégradation de leurs conditions. Pourtant, les ports tunisiens feraient parfaitement l’affaire pour ramener au plus vite ces personnes sur la terre ferme.

De plus, cela aurait pour vertu de ramener directement en Afrique des immigrés qui n’ont en aucun cas vocation ni à s’établir, ni à séjourner en Europe. Mais c’est bien là le véritable but de ce bateau: imposer ces clandestins en Europe, quitte à mettre leurs vies en danger pour y forcer des dirigeants faibles à se soumettre à cette invasion.

Source: FL24

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici