Vacances sous surveillance: en Espagne, drones et cameras sur les plages

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Alors que l’Espagne a été l’un des pays les plus affectés par la pandémie de Covid-19 (plus de 28 300 décès), ses stations balnéaires veulent rassurer les touristes qui, depuis la réouverture des frontières dimanche dernier, sont autorisés à y revenir.

A Lloret del Mar, commune de 37 000 habitants située à 70 kilomètres au nord-est de Barcelone, les plages principales ont été divisées par tranches d’âge et des cordons délimitent désormais des espaces réservés aux différents âges.

Des caméras dotées de capteurs détectent le niveau d’occupation de chaque zone, que les usagers peuvent vérifier sur une application. Un drone est également chargé de détecter les rassemblements et d’inciter les estivants, via un message préenregistré, à maintenir les distances de sécurité…

Le personnel municipal a été renforcé afin de lutter contre tout comportement “inapproprié”. Un système a même été conçu pour pouvoir réserver son espace sur la plage, mais il n’a pas encore été mis en service.

Nombre d’autres municipalités espagnoles ont elles aussi mis en place des stratégies pour éviter les attroupements: contrôle de l’occupation de la plage par capteurs, fermeture des accès en cas de dépassement de la capacité autorisée, interdiction des jeux occupant beaucoup d’espace, ou désinfection des chaises longues et parasols.

A Benidorm, destination du sud-est espagnol très populaire parmi les Britanniques, les deux principales plages ont par exemple été divisées en parcelles de quatre mètres carrés, à réserver à travers une application.

Mais là non plus, le système n’est pas encore nécessaire, vu la faible affluence de visiteurs dans cette ville de 67 000 habitants qui avait pourtant enregistré 16 millions de nuitées d’hôtel l’an dernier.

Source: La Dépêche du Midi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici