Trump affirme avoir des preuves que le coronavirus est lié au labo de Wuhan

Le labo P4 de Wuhan / Photo: Capture d'écran YouTube
Le labo P4 de Wuhan / Photo: Capture d'écran YouTube

Le président Trump a déclaré jeudi avoir vu des preuves reliant le coronavirus à un laboratoire de la ville chinoise de Wuhan, mais n’a donné aucun détail.

Oui, j’ai vu“, a déclaré Donald Trump aux journalistes de la Maison-Blanche lorsqu’on lui a demandé s’il avait vu des preuves que le virus provenait du laboratoire.

Lorsqu’on lui a demandé ce qui lui donnait cette confiance, il a répondu : “Oui, j’en ai une. Je ne peux pas vous dire ça. Je n’ai pas le droit de vous le dire“.

Plus tôt dans la journée de jeudi, les services de renseignement américains ont déclaré qu’ils étaient d’accord avec le consensus scientifique selon lequel le nouveau coronavirus n’était pas “fabriqué par l’homme ou génétiquement modifié“.

Mais elle a confirmé qu’elle cherchait à savoir “si l’épidémie a commencé par un contact avec des animaux infectés ou si elle est le résultat d’un accident dans un laboratoire de Wuhan“.

La déclaration du directeur du renseignement national, qui supervise les questions de sécurité nationale, a confirmé les rapports précédents selon lesquels les agences gouvernementales, y compris les instituts nationaux de la santé, ont lancé des enquêtes pour savoir si l’épidémie s’était produite dans le laboratoire de Wuhan.

Aucune preuve directe n’est apparue indiquant que le virus s’est échappé de l’Institut de virologie de Wuhan, qui, au cours de la dernière décennie, a mené des recherches sur les virus transmis par les chauves-souris liées à de multiples épidémies.

Mercredi, le secrétaire d’État, Mike Pompeo, a accusé les responsables chinois d’être évasifs sur les origines du virus et a déclaré que les responsables américains n’avaient pas été autorisés à inspecter le laboratoire.

Nous ne savons pas précisément d’où vient ce virus. Il y a aujourd’hui en Chine plusieurs laboratoires qui continuent à travailler sur des pathogènes contagieux et nous ne savons pas s’ils opèrent à un niveau de sécurité permettant d’éviter que cela se reproduise“, a déclaré Pompeo aux journalistes.

Les responsables et les scientifiques chinois ont nié tout lien entre l’épidémie et le centre de recherche.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici