L’œuvre de George Orwell rejoint enfin la collection de la Pléiade. Qu’avait prophétisé ce génie?

Big Brother, 1984/Capture d'écran YouTube
Big Brother, 1984/Capture d'écran YouTube

Vendredi 26 juin, Gallimard a annoncé que le roman 1984, du britannique George Orwell, paraîtra dans la prestigieuse collection de la Pléiade en octobre, avec d’autres œuvres de l’écrivain visionnaire disparu il y a 70 ans. Ce défenseur de la liberté avait prophétisé le cauchemar totalitaire dans lequel notre civilisation s’effondre aujourd’hui avec effroi.

Réécriture de l’Histoire, changement des mots pour une nouvelle langue: la novlangue, surveillance de masse, contrôle social, et bien d’autres horreur contemporaines encore, que George Orwell avait déjà prédites dans son célèbre roman d’anticipation: soit une dénonciation virtuose du totalitarisme.

Cette nouvelle édition sera dirigée par le grand spécialiste et traducteur de littérature en langue anglaise, Philippe Jaworski, déjà à l’œuvre pour les éditions de Philip Roth, Herman Melville, Francis Scott Fitzgerald et Jack London, publiées dans la Pléiade.

Professeur de littérature américaine à l’université Paris-Diderot, Philippe Jaworski a lui-même retraduit le chef-d’oeuvre de George Orwell, 1984. Écrit en 1948 (d’où le titre avec une inversion des deux chiffres de la décennie), publié en français en 1950, le roman d’Orwell avait déjà connu une nouvelle traduction en français en 2018, due à la traductrice Josée Kamoun.

Cette nouvelle version d’un roman devenu incontournable de la littérature mondiale sera scrutée avec attention.

Le volume de la Pléiade comprendra aussi d’autres oeuvres majeures d’Orwell comme Dans la dèche à Paris et à Londres, En Birmanie, Wigan Pier au bout du chemin, Hommage à la Catalogne et La ferme des animaux, un autre vaccin littéraire contre le totalitarisme. La lecture salutaire de ce génie est indispensable pour tout esprit libre et qui désire le rester.

Car comme le disait Orwell lui-même: “Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre”.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici