On a finalement le droit de regarder “Autant en emporte le vent”, mais avec une introduction politiquement correcte

Image d'illustration / Photo: Warner
Image d'illustration / Photo: Warner

Autant en emporte le vent est de retour sur HBO Max. Mais n’ayez crainte! Ce dangereux film raciste et esclavagiste est désormais accompagné d’un nouveau prologue bien politiquement correct sur les thèmes problématiques du film et la représentation du Sud. On vous dit ce que vous devez penser en regardant le film.

Jacqueline Stewart, professeur au département d’études cinématographiques et médiatiques de l’université de Chicago, a conçu pas moins de quatre introductions idéologiques d’une demi-heure chacune. Eh oui, Les staliniens de l’antiracisme ne font pas les choses à moitié !

Ce que la gêne dans ce chef-d’œuvre huit fois oscarisé, c’est qu’il “dépeint le Sud d’avant la guerre comme un cadre romantique et idyllique qui a tragiquement disparu dans le passé“.

Le film, qui dépeint un “monde de grâce et de beauté, sans reconnaître les brutalités du système d’esclavage mobilier sur lequel ce monde est basé” est donc raciste, selon Jacqueline Stewart, elle même Afro-Américaine. “Le traitement de ce monde à travers le prisme de la nostalgie nie les horreurs de l’esclavage ainsi que ses héritages d’inégalité raciale“.

Jacqueline Stewart affirme que regarder Autant en emporte le vent “peut être inconfortable, voire douloureux“, même s’il “est important que les films classiques d’Hollywood nous soient accessibles dans leur forme originale” pour “inviter les spectateurs à réfléchir à leurs propres croyances lorsqu’ils les regardent maintenant“. Elle concède donc généreusement au spectateur la faveur de ne pas subir sa censure.

“‘Autant en emporte le vent’, avec ses valeurs, ses scènes caractéristiques et ses personnages emblématiques, a façonné la manière dont les générations ont représenté l’esclavage et la période de reconstruction qui a suivi“, dit-elle en conclusion. La “reconstruction” consista en fait en une violente purge après la guerre de Sécession; elle fut dirigée non seulement contre les propriétaires d’esclaves, mais contre toute la société du Sud, une période peu glorieuse dans l’histoire des États-Unis.

Source: HBO

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici