À Brixton, la fête illégale dans un quartier immigré tourne à l’émeute, 22 policiers blessés

Les émeutes à Brixton / Photo: Snapchat
Les émeutes à Brixton / Photo: Snapchat

Vingt-deux policiers ont été blessés et leurs véhicules endommagés lors d’affrontements survenus lors d’une fête de rue illégale dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le quartier de Brixton, dans le sud de Londres.

À leur arrivée sur place, les forces de l’ordre ont tenté d’engager le dialogue mais “l’événement s’est poursuivi, d’autres policiers sont venus en renfort et le groupe s’est montré hostile”, a précisé la police londonienne.

Au total, 22 policiers ont été blessés, dont deux ont été hospitalisés dans une importante unité de soins traumatologiques.

Quelques voitures de police ont été endommagées. Quatre personnes ont été arrêtées pour agression et atteinte à l’ordre public. Elles sont toujours en détention.

Hier soir, nous avons reçu de nombreux appels inquiets de résidents se plaignant d’un grand rassemblement, du bruit, d’un comportement antisocial et de violences, et les policiers sont venus sur place pour répondre à ces inquiétudes”, a souligné le chef de la police, Colin Wingrove.

Ces rassemblements sont illégaux, tout comme ils constituent un risque pour la santé publique et vont à l’encontre des restrictions prises face au coronavirus”, a-t-il ajouté. “La violence exercée à l’encontre des policiers est totalement inacceptable et nous ne la tolérerons sous aucune forme“.

Des images sur les réseaux sociaux ont montré un certain nombre de véhicules de police défoncés et des policiers coursés par la foule.

Une vidéo semble également montrer deux hommes armés de couteaux.

Source: Reuters/ BBC

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici