Comment Google s’enrichit grâce au travail des autres

Image d'illustration / Photo: Twitter
Image d'illustration / Photo: Twitter

Google cherche à phagocyter les médias classiques, actuellemnt en difficulté, en utilisant sa position de moteur de recherche dominant pour forcer les éditeurs à conclure des accords défavorables.

Google est devenu une force tellement puissante pour stimuler le trafic sur le web qu’il dicte même la façon dont les publications d’informations formatent leurs pages web. Cela a eu pour conséquence que les organismes de presse ont été “obligés de construire des sites web en miroir”.

Google fait cela en disant aux entreprises de presse qu’elles n’ont “pas d’autre choix que de mettre en œuvre la norme AMP (Accelerated Mobile Pages, Pages à chargement rapide) de Google ou bien de perdre le placement de choix dans la recherche mobile et le trafic de recherche qui en résulte“.

Google utilise ensuite le format AMP afin de faire de l’argent aux dépens des éditeurs, notamment en envoyant du contenu créé par d’autres directement à ses propres utilisateurs de mobiles. L’utilisation du format AMP a eu pour conséquence de réduire de 39% le nombre de lecteurs qui s’abonnent à la publication d’un grand journal.

Le format AMP a également réduit la capacité des publications à mettre en place des paywalls flexibles sur leurs sites, les obligeant soit à reconstruire complètement leurs options de paywall pour l’AMP, soit à mettre un paywall sur tous leurs articles ou aucun d’entre eux.

Google et Facebook siphonnent désormais la majeure partie des ventes de publicité numérique dans le domaine des médias. Le Livre blanc de la News Media Alliance qualifie Google de “pouvoir monopolistique” et de “resquilleur” qui s’enrichit grâce au travail des autres. Il a été transmis aux fonctionnaires du ministère de la justice qui préparent un procès antitrust plus large contre Google, selon les rapports.

Source: News Media Alliance

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici