L’obsession de Macron : faire passer l’Europe “à gauche, toute!”

Macron nous ordonne de nous mettre En Marche/DR
Macron nous ordonne de nous mettre En Marche/DR

Il y a de moins en moins de naïfs: non, Macron n’est pas de droite. Toujours plus étatiste, toujours plus planificateur, toujours plus subventionneur, toujours plus dépensier, toujours plus progressiste, antiraciste et antifasciste, Macron est bel et bien un homme de gauche. Dommage pour la gauche.

Dommage pour la droite, aussi, qui oublie complètement d’attaquer le gauchisme du seul président de la République à avoir osé affirmer: “Je suis maoïste.”

Exemple: son dernier tweet sur l’Europe. “L’Europe doit être à la hauteur de l’Histoire en portant une relance ambitieuse, fondée sur la solidarité budgétaire. Après l’accord franco-allemand de 500 milliards d’euros et la proposition de la Commission européenne, trouvons un accord à 27 en juillet!”

Selon Macron, donc, on n’est “à la hauteur de l’Histoire” que si l’on dépense 500 milliards d’euros minimum. Il fera tout pour que ce soit encore davantage.

Donc, dans la tête du Président français, plus on endette l’Europe en général et la France en particulier, plus on est un grand, un géant, un héros, un titan. Macron imagine que, pour entrer dans les livres d’Histoire, il faut toujours plus d’impôts, de taxes, de dette, de bureaucratie et d’idéologie vide.

Pour Macron, le ticket d’entrée dans les livres d’Histoire est la dépense publique. Et cela a un nom: le socialisme. Manu le Complexe tente d’imposer le gauchisme économique à toute l’Europe.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici