Malgré sa politique pourrie, Anne Hidalgo est quasi certaine de gagner à Paris

Anne Hidalgo / Photo: Flickr
Anne Hidalgo / Photo: Flickr

Soutenue par une large palette hétéroclite de plusieurs partis écolo, de gauche et d’extrême gauche, la candidate socialiste Anne Hidalgo est en tête des intentions de vote à Paris à moins d’une semaine du second tour des élections municipales, selon un sondage BVA publié lundi.

Cette étude accorde à la maire sortante 45% des intentions de vote des électeurs parisiens en vue du second tour, dimanche, largement devant Rachida Dati (Les Républicains, LR), créditée de 34%.

Agnès Buzyn, la candidate de la République en marche (LaRem) soutenue par le MoDem et l’UDI, qui a remplacé au pied levé le candidat macroniste Benjamin Griveaux, n’arrive pas à décoller.

L’ancienne ministre de la Santé ne parvient pas à convaincre même les sympathisants du parti présidentiel. Emmanuel Macron a fait 35% au premier tour et 90% au second, mais Agnès Buzyn ne pourrait compter que sur 18% des suffrages.

Moins d’un sympathisant interrogé sur deux s’apprêterait à voter pour Agnès Buzyn, tandis qu’un tiers compterait choisir les listes d’union de la gauche et un quart les listes LR.

Malgré l’apparition de la “troisième force” macroniste, le rapport des forces politique à Paris ne change pas par rapport à 2014: la gauche qui domine, la droite qui résiste, le FN quasi inexistant.

Il se faut pas se faire d’illusion sur le résultat des élections municipales à Paris. Anne Hidalgo “va être réélue car elle plaît aux bobos“, comme l’a récemment affirmé Fabrice Luchini.

Source:

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici