À La Haye, 400 personnes arrêtées pour avoir manifesté contre le confinement

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

La police de La Haye a déclaré avoir arrêté quelque 400 personnes dimanche, après qu’elles ont refusé de quitter une manifestation contre les mesures de distanciation sociale.

Plusieurs milliers de manifestants s’étaient rassemblés dans le quartier de Malieveld, à La Haye, près du siège du gouvernement néerlandais, alors que le rassemblement avait été interdit par la municipalité.

Nous avons arrêté quelque 400 personnes aujourd’hui. Un grand nombre d’entre elles ont été relâchées depuis“, a déclaré la police sur Twitter.

Les autorités avaient autorisé une brève manifestation dans l’après-midi avant de demander aux manifestants de partir.

Les manifestants portaient des T-shirts sur lesquels on pouvait lire: “Arrêtez le confinement” et portaient des banderoles demandant que la règle de garder une distance de 1,5 mètre entre les gens soit levée.

La police a finalement mis fin à la manifestation et a arrêté un groupe de 400 personnes qui refusaient de partir.

Le maire de La Haye, Johan Remkes, a déclaré que la manifestation avait été interdite parce que les autorités disposaient d’informations selon lesquelles des “fauteurs de troubles” de tous les Pays-Bas, y compris des groupes de hooligans connus, prévoyaient de descendre sur La Haye.

Cela n’a rien à voir avec la protestation ou le droit à la liberté d’expression. Ce groupe essayait délibérément de perturber l’ordre public“, a déclaré Remkes dans une déclaration.

Aux Pays-Bas c’est donc comme en France: il y a une liberté d’expression pour les “gentils” ou pour ceux dont le gouvernement a peur, mais pas pour les politiquement incorrects.

Source: Telegraaf

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici