1,1 mln de followers, la commentatrice politique britannique Katie Hopkins bannie de Twitter!

Katie Hopkins / Photo: DR
Katie Hopkins / Photo: DR

Après l’avoir plusieurs fois censuré, Twitter a définitivement banni le compte de la commentatrice politique britannique Katie Hopkins pour avoir prétendument violé la politique contre des “comportements haineux” de la plateforme.

La commentatrice de droite, qui a réuni une communauté de plus d’un million de sympathisants sur la plateforme avait récemment perdu son statut “vérifié” (le petit symbole bleu suivant le nom qui atteste qu’il s’agit d’une personne réelle dont l’identité a été vérifiée).

Nous prenons des mesures lorsque nos règles seront enfreintes“, a déclaré la direction de Twitter. “Dans ce cas précis, le compte a été définitivement suspendu pour violation de notre politique de conduite haineuse“, ont-ils ajouté.

Katie Hopkins s’est attiré des critiques de la gauche et de l’intelligentsia politico-médiatique pour un certain nombre de ses déclarations et ses prises de position, notamment au sujet de l’immigration et de l’islamisation et, plus récemment, contre l’imposture du mouvement Black Lives Matter.

En 2017, elle a dû quitter son travail à la station de radio LBC après avoir publié un tweet appelant hostile aux terroristes islamistes, peu de temps après l’attentat à la bombe de la Manchester Arena.

Elle s’est taillé une part dans les médias alternatifs, avec une énorme sympathie de la part de ses lecteurs et spectateurs, surtout sur les réseaux sociaux.

Donald Trump a également un certain nombre des tweets de Katie Hopkins, y compris les attaques contre le maire musulman de Londres Sadiq Khan.

Twitter, Facebook et Youtube ont censuré à plusieurs reprises des personnalités de droite ces dernières années, souvent sous prétexte se lutte contre la haine – alors qu’ils hébergent du contenu de l’islam terroriste ou de la gauche violente – et contre les fake news, en sachant qu’ils s’érigent eux mêmes en oracles de la vérité.

FL24 connaît bien la censure de Facebook et d’autres réseaux sociaux pour en être la victime. L’audience de notre page a été plusieurs fois coupée et demeure toujours limité, ce qui empêche nos lecteurs de pouvoir accéder à nos publications. Quant à Twitter, dans l’impossibilité de nous trouver du contenu “haneux” ou “fake”, il a supprimé notre compte arbitrairement.

Pourquoi il faut ABSOLUMENT vous abonner gratuitement à FL24

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici