CENSURE! Google étrangle financièrement les sites de droite en les démonétisant

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Google a fait un grand bond en avant vers la censure de la libre expression en ligne. Le géant du web a confirmé qu’il avait mis sur liste noire et démonétisé deux sites connus pour leurs critiques de la gauche, le site de commentaires conservateurs The Federalist et le site d’information alternatif ZeroHedge.

Les deux sites web seront désormais empêchés de générer des revenus publicitaires en utilisant Google Ads, le service le plus important pour un site qui souhaiterait générer des revenus publicitaires de ses publications.

Google a pris des mesures après avoir été contacté par des journalistes de NBC, qui lui ont présenté les recherches d’une ONG de gauche, le Center for Countering Digital Hate, dont le boulot consiste à faire la chasse et à dénigrer un certain nombre de sites de droite, et à faire des pressions sur les annonceurs pour les mettre sur une liste noire.

Google affirme avoir démonétisé The Federalist et ZeroHedge à cause de la “haine”. Un porte-parole a déclaré que les sites avaient été coupés de Google Ads pour un “contenu qui encourage la haine, l’intolérance, la violence ou la discrimination fondée sur la race“.

Lorsqu’une page ou un site enfreint notre politique, nous prenons des mesures. Dans ce cas, nous avons supprimé la possibilité pour les deux sites de monétiser avec Google“, a-t-il déclaré.

Google a pris des mesures après la délation de la part de la chaîne NBC, un média fake news de gauche, un peu comme contre BFMTV, qui a utilisé les recherches d’une ONG gauchiste de fouille-merde professionnels.

Le Center for Countering Digital Hate (“le centre pour contrer la haine numérique”), une organisation britannique à but non lucratif, passe son temps à dénoncer les sites qu’ils considèrent comme racistes ou haineux selon leurs propres critères (raciste = pas de gauche cosmopolite).

Google a bloqué The Federalist et ZeroHedge sur sa plateforme publicitaire après la délation de la part du service de “vérification des faits” de la NBC.

La journaliste de NBC qui a écrit l’article de délation, Adele-Momoko Fraser, est auparavant passée par le réseau des médias islamistes qataris Al-Jazeera. Elle a ensuite travaillé pour plusieurs médias de gauche, dont CBS News, la BBC, Channel 4 et Sky News.

Ella a remercié sur Twitter les deux groupes d’activistes d’extrême gauche pour leur collaboration à l’interdiction de la droite sur Google.

L’hostilité de Google et d’autres réseaux sociaux à l’égard des médias alternatifs et de droite est bien documentée. FL24 le sait bien: notre site d’information a subi et continue de subir cette censure. Facebook a décidé arbitrairement de réduire de 90% notre audience en dissimulant nos publications aux yeux des utilisateurs, tandis que Twitter a tout simplement supprimé notre compte sans aucune raison et sans aucun moyen de recours.

Source: NBC/ Breitbart

Pourquoi il faut ABSOLUMENT vous abonner gratuitement à FL24

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici