Coco, bobo, démago: Mélenchon s’agenouille devant l’antiracisme

Jean-Luc Mélenchon
Capture d'écran / Twitter

Jean-Luc Mélenchon est un vrai communiste: il ne rate jamais une occasion de se ridiculiser en singeant la dignité. Hier, il s’est rendu Place de la République, pour participer à une manifestation antiraciste à la fois interdite et autorisée, conformément au nouveau délire de Castaner.

Et, au milieu des bobos, des antifas et des crétins idéologiques de toutes obédiences, le camarade Jean-Luc a mis un genou en terre, en silence. 8 minutes 46, très exactement: la durée exacte de l’agonie de George Floyd.

Ensuite, il s’est, bien entendu, empressé de relayer son action héroïque sur Twitter. Il écrit: “8 minutes 46 à genou, cela donne le temps de se rendre compte de la cruauté du policier meurtrier de George Floyd”.

Les policiers de Hong Kong, l’année dernière, ont fait subir exactement le même traitement à des milliers de jeunes manifestants pour la liberté, dont beaucoup n’étaient même pas majeurs. On n’a jamais entendu Mélenchon s’indigner de ces frêles cous écrasés par des genoux en armures. C’est que, voyez-vous, ces jeunes manifestants risquent leur vie au nom de la liberté: ils étaient anticommunistes. Des salauds, aux yeux du camarade Jean-Luc.

Source: Twitter

4 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici