L’OMS change encore de version sur le coronavirus. Le confinement et le port du masque sont-ils inutiles?

Maria Van Kerkhove / Photo: WHO
Maria Van Kerkhove / Photo: WHO

Les patients atteints de coronavirus sans symptômes ne sont pas à l’origine de la propagation du virus, ont déclaré lundi des responsables de l’Organisation mondiale de la santé, jetant le doute sur la nécessité du port généralisé du masque.

Quelques jours seulement après avoir donné les consignes sur le port du masque, l’Organisation mondiale de la santé d’embrouille de nouveau avec encore une autre version sur le coronavirus.

En effet, certaines personnes infectées par le coronavirus, en particulier les jeunes et les personnes en bonne santé, ne développent jamais de symptômes ou seulement des symptômes légers. D’autres peuvent ne développer des symptômes que plusieurs jours après avoir été effectivement infectées.

Au début de l’épidémie, le virus pouvait se propager par transmission humaine, même si le porteur ne présentait pas de symptômes. Mais les responsables de l’OMS affirment aujourd’hui que si une propagation asymptomatique peut se produire, ce n’est pas le principal mode de transmission.

D’après les données dont nous disposons, il semble encore rare qu’une personne asymptomatique transmette le virus à un individu secondaire“, a déclaré le Dr Maria Van Kerkhove, chef de l’unité des maladies émergentes de l’OMS, lors d’une conférence de presse au siège des Nations Unies à Genève. “C’est très rare“.

Les réponses des gouvernements devraient se concentrer sur la détection et l’isolement des personnes infectées présentant des symptômes, et sur le suivi de toute personne qui pourrait avoir été en contact avec elles, a-t-elle déclaré.

Nous disposons d’un certain nombre de rapports de pays qui procèdent à une recherche très détaillée des contacts“, a-t-elle déclaré. “Ils suivent les cas asymptomatiques. Ils suivent des contacts. Et ils ne trouvent pas de transmission secondaire par la suite. C’est très rare“.

Si la propagation asymptomatique s’avère ne pas être un facteur principal de transmission du coronavirus, les implications politiques pourraient être énormes. Les gouvernements se sont appuyés sur le “potentiel de transmission présymptomatique” comme raison de l’importance de la distanciation sociale et du confinement.

Si les personnes sans symptômes ne transmettent pas l’infection, non seulement le confinement était parfaitement inutile, voire nuisible, mais aussi le port du masque généralisé par les personnes saines et asymptomatiques ne sert à rien.

Source: CNBC/ WHO

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici