Incapable de rembourser sa dette, le Liban désormais ruiné s’embrase: affrontements entre musulmans

Manifestation au Liban Photo: DR
Manifestation au Liban Photo: DR

Samedi 6 juin, plusieurs centaines de manifestants libanais ont rallié le centre de Beyrouth pour protester contre une classe politique accusée de corruption et d’incompétence, et qui a ruiné le pays. Des émeutes ont éclaté et des coups de feu ont été échangés entre musulmans sunnites et chiites.

Selon une source sûre, ces fusillades ont eu lieu dans la capitale entre les habitants d’un quartier sunnite, bastion de l’ancien premier ministre Saad Hariri, et un quartier chiite voisin, bastion du parti Amal. Il a fallu le déploiement de l’armée afin de rétablir le calme, précise l’agence étatique ANI, faisant état de deux blessés.

Plusieurs hautes instances religieuses, ainsi que Saad Hariri et le Hezbollah, ont dénoncé des “insultes” visant Aïcha, mariée de force à Mahomet alors qu’elle n’avait encore que neuf ans, qui auraient été à l’origine des affrontements, dont certains ont eu lieu à Tripoli, entre émeutiers et forces de l’ordre.

Plusieurs manifestants ont appelé au désarmement du Hezbollah à Beyrouth, qui reste la seule faction à ne pas avoir abandonné son arsenal militaire au sortir de la guerre civile (1975-1990).

Depuis que le Liban a choisi de ne pas rembourser sa dette en mars dernier, la ruine s’est accélérée, la livre libanaise s’est effondrée, et l’inflation a explosé. Le chômage frappe plus de 35% de la population active, tandis que plus de 45% de la population vit sous le seuil de pauvreté, selon le ministère des Finances.

Une catastrophe qui risque bien de mettre le feu aux poudres dans ce pays déjà traversé par les tensions religieuses, et qui donne un avant-goût de ce qui va arriver en France, si notre pays continue de poursuivre dans cette voie.

Source: AFP

2 Commentaires

  1. […] La milice chiite a “siphonné des milliards de dollars qui auraient dû aller dans les coffres du gouvernement afin que le gouvernement fournisse des services basiques à ses citoyens (…) Il a entravé certaines réformes économiques dont le Liban a désespérément besoin”, a-t-elle accusé, alors que le pays est complètement ruiné. […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici