Trump se lance à fond dans le combat pour la liberté des chrétiens

Donald Trump / Photo: Wikimédia Commons
Donald Trump / Photo: Wikimédia Commons

Le président Donald Trump vient de signer un décret “pour faire progresser la liberté religieuse internationale”, après avoir visité le sanctuaire national de St. Jean Paul II à Washington.

Le nouveau décret stipule que la liberté religieuse est “un impératif moral et de sécurité nationale” et la déclare “une priorité de politique étrangère des États-Unis”.

Ce décret demande au Secrétaire d’État, en charge de la diplomatie américaine, de développer un plan pour “prioriser” la liberté religieuse dans la politique étrangère et l’aide étrangère américaines. La liberté religieuse internationale doit maintenant faire partie intégrante de la diplomatie des États-Unis.

Il prévoit également un budget d’au moins 50 millions de dollars pour des programmes visant à réprimer la violence et la persécution religieuses à l’étranger, et à protéger les minorités religieuses.

Selon un haut responsable de l’administration, ce décret s’inscrit dans le prolongement du discours prononcé par M. Trump devant les dirigeants mondiaux, en septembre dernier lors, de l’Assemblée générale des Nations Unies, où il avait appelé les nations à “mettre fin aux persécutions religieuses”.

“Nous devons mettre fin aux crimes contre les personnes de foi, libérer les prisonniers de conscience, abroger les lois limitant la liberté de religion et de croyance, protéger les croyants vulnérables, sans défense et opprimées”, avait déclaré M. Trump en septembre à la tribune de l’ONU.

“Le décret met cette vision de la liberté religieuse internationale au centre de la politique étrangère américaine”, a déclaré un conseiller de la Maison Blanche.

M. Trump a signé le nouveau décret après avoir visité le sanctuaire de Jean-Paul II, mardi, dans le nord-est de Washington, où il a déposé une couronne de fleurs devant une statue du pape Jean-Paul II.

Un pavé dans les jardins cauchemardesques des pays communistes et islamistes, où les chrétiens sont plus de 250 millions à être persécutés. Donald Trump devra désormais être leur défenseur.

Source: NC Register

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici