A Croisic, un octogénaire tabassé et badigeonné d’excréments par un cambrioleur multi-récidiviste

Image d'illustration Photo: Twitter
Image d'illustration Photo: Twitter

En pleine journée, vendredi 29 mai, un homme de 86 ans a surpris un cambrioleur dans son logement du Croisic en Loire-Atlantique. Le vieil homme a été tabassé par son agresseur, un multi-récidiviste de 54 ans, déjà condamné pour meurtre, qui a ensuite badigeonné sa victime avec ses excréments!

Vendredi dernier, en pleine journée, un habitant du Croisic de 86 ans constate la présence d’un inconnu dans son logement du centre-ville, entrain de fouiller ses affaires. L’intrus a pénétré par une fenêtre restée ouverte et cherche visiblement des biens de valeurs.

Le vieil homme prévient alors discrètement par téléphone les forces de l’ordre du cambriolage en cours puis, appuyé sur son déambulateur, vient à la rencontre de son voleur pour tenter courageusement de le retenir en attendant la police.

Mal lui en prend! Le vieillard est alors agressé par le cambrioleur, un homme de 54 ans sorti de prison au mois de mars dernier, qui le tabasse avec une grande violence. Une fois sa victime inconsciente, le malfaiteur va jusqu’à la badigeonner avec ses excréments!

C’est sur ces entrefaites qu’un équipage de la police municipale pénètre dans le logement et procède à l’interpellation du barbare. Sa victime a du être hospitalisée et s’est vue attribuer 10 jours d’ITT pour l’ensemble de ses blessures.

Le quinquagénaire a été placé en garde à vue. Cet homme, déjà condamné pour meurtre à 18 ans de prison en 1993, devait être jugé hier en comparution immédiate mais son état psychiatrique a nécessité le renvoi de l’affaire pour de nouvelles expertises.

En attendant un procès en correctionnel devant le tribunal de Saint-Nazaire, prévu pour le mois de juillet prochain, l’homme, qui a déjà effectué plusieurs peines de prison pour divers délit par le passé, a été maintenu en détention.

Source: L’Écho de la Presqu’Île

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici