L’image de la honte! La gauche américaine capitule à genoux face à la haine anti-blanche

Le candidat démocrate Joe Biden mis à genou par la haine anti-blanche/DR
Le candidat démocrate Joe Biden mis à genou par la haine anti-blanche/DR

Inaudible depuis le début de sa campagne sur tous les sujets, le candidat démocrate aux élections présidentielles, Joe Biden s’est prosterné à genoux devant la haine des Blancs qui gangrène le parti démocrate, la société américaine et la civilisation occidentale dans son ensemble.

En panne d’inspiration, Joe Biden a copié Donald Trump qui rendu une visite surprise à une église ravagée par les émeutes raciales qui mettent les Etats-Unis à feu et à sang, mais à l’inverse du président américain, il s’agissait de la première rencontre publique depuis mi-mars pour le craintif candidat démocrate, toujours masqué pour l’occasion.

Le représentant de la gauche américaine, s’est rendu dans une petite église de sa ville de Wilmington, dans le Delaware, et a juré de s’attaquer au prétendu “racisme institutionnel”, s’il battait Donald Trump le 3 novembre. Une capitulation idéologique majeur cautionnant les thèses les plus subversives de l’extrême-gauche.

“La haine ne fait que se cacher. Elle ne disparaît pas. Et quand quelqu’un au pouvoir souffle sur la haine sous les rochers, elle en sort. Les mots d’un président sont importants”, a osé, dans un délire orwellien, celui dont les partisans financent les violences ciblant les honnêtes citoyens dont le seul tort est la couleur blanche de leur peau.

Dans ce climat insurrectionnel, plusieurs participants ont exigé du démocrate qu’il prenne une colistière noire, qui deviendrait ainsi vice-présidente en cas de victoire électorale. Le candidat a répété que “plusieurs candidates afro-américaines” figuraient sur sa liste.

A la fin des doléances, Joe Biden a posé un genou à terre en signe de soumission aux exigences les plus extrémistes. Une image forte de capitulation morale qui acte la conversion de la gauche à la haine anti-blanche décomplexée, dont la police est attaquée comme l’émanation exclusive de la “suprématie blanche” qu’il faudrait abattre.

Par ce geste Joe Biden vient de gagner des électeurs qui lui étaient déjà acquis, mais vient de perdre définitivement les derniers électeurs sensés qui pouvaient être tentés par lui. Autrement dit, il vient déjà de perdre l’élection présidentielle en ayant adoubé la haine anti-américaine.

Source: AFP

2 Commentaires

  1. ahahah.. il va gagner des voix !! ca, il peut etre sur….
    pauvre gars !!! et il faudrait un tel phenomene aux Etats-Unis ??
    ll va peut-etre pas gagner mais conserver qq voix afro-americaines et socialistes
    mais… ???
    qui peut avoir de l’estime pour l’auteur d’un tel geste…
    il se met a genoux devant une foule en colere, car bien manipulee
    il se mettra a genoux devant tous ceux qui ont la haine des Etats-Unis
    et des Americains, les vrais, ceux qui respectent leur drapeau, leur armee, leur hymne et notre GOD BLESS AMERICA !!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici