Émeutes: le très impressionnant discours de Donald Trump

Donald Trump Photo: DR
Donald Trump Photo: DR

En France, on se plaint tout le temps que les discours de nos politiciens sont nuls, ennuyeux, truqués, bidons. La crise du coronavirus nous en a donné l’exemple plus d’une fois: les speeches de Macron ont sonné insupportablement faux et creux. Raison de plus pour nous régaler des grands discours des politiciens étrangers, à l’occasion de très grands événements, d’une portée mondiale. C’est le cas ici, avec l’allocution de Donald Trump, en réponse au tsunami d’émeutes qui secoue l’Amérique.

Trump a le dos au mur. Cette semaine, dans la manière dont il réagit aux émeutes, il joue sa réélection en novembre prochain. Il faut sortir un très grand discours. Et c’est ce qu’il fait.

Dans ce discours, chaque phrase compte. Pas de bla-bla, pas de langue de bois, pas de petites piques politiciennes. Rien que de la vraie politique: née de valeurs sûres, et aboutissant à des actes clairs. Le tout véhiculé par un langage puissant et carré.

Respect, humanité, sévérité, sens des valeurs, dignité: tout y est. Alors, parce que ce discours est beau, fort et historique, FL24 vous l’offre en intégralité. Bienvenue dans un style politique où Macron n’a jamais eu et n’aura jamais sa place.

Mister President, vous avez la parole.

“Mes chers concitoyens, mon premier et plus grand devoir en tant que président est de défendre notre grand pays et le peuple américain. J’ai fait le serment de respecter les lois de notre nation et c’est exactement ce que je ferai.

Tous les Américains ont été, à juste titre, dégoûtés et révoltés par la mort brutale de George Floyd. Mon administration est pleinement engagée à ce que justice soit rendue à George et à sa famille. Il ne sera pas mort en vain, mais nous ne pouvons pas permettre que les cris des justes et des manifestants pacifiques soient noyés par une foule en colère.

Les plus grandes victimes des émeutes sont les citoyens pacifiques de nos communautés les plus pauvres et, en tant que président, je me battrai pour assurer leur sécurité. Je me battrai pour vous protéger. Je suis votre président de l’ordre public et un allié de tous les manifestants pacifiques. Mais ces derniers jours, notre nation a été prise d’assaut par des anarchistes professionnels, des foules violentes, des pyromanes, des pillards, des criminels, des émeutiers, des Antifa et d’autres.

Un certain nombre d’administrations nationales et locales n’ont pas pris les mesures nécessaires pour protéger leurs résidents. Des innocents ont été sauvagement battus, comme le jeune homme de Dallas, au Texas, qui est mort dans la rue, ou cette femme du nord de l’État de New York, sauvagement attaquée par de dangereux voyous. Les propriétaires de petites entreprises ont vu leurs rêves complètement détruits. Les meilleurs citoyens de New York ont été frappés au visage avec des briques, de courageuses infirmières qui luttent contre le coronavirus ont peur de quitter leurs domiciles. Un commissariat de police a été envahi ici au Capitole, le Lincoln Memorial et le World War II Memorial ont été vandalisés, une de nos églises les plus historiques a été incendiée. Un officier fédéral en Californie, un héros afro-américain de l’application de la loi, a été abattu. Ce ne sont pas des actes de protestation pacifique, ce sont des actes de terreur intérieure. La destruction de vies innocentes et le versement de sang innocent sont une offense à l’humanité et un crime contre Dieu.

L’Amérique a besoin de création et non de destruction, de coopération et non de mépris, de sécurité et non d’anarchie, de guérison et non de haine, de justice et non de chaos. C’est notre mission, et nous réussirons à 100 %: nous réussirons. Notre pays gagne toujours. C’est pourquoi je prends des mesures présidentielles immédiates pour mettre fin à la violence et rétablir la sécurité et la sûreté en Amérique.

Je mobilise toutes les ressources fédérales disponibles, civiles et militaires, pour faire cesser les émeutes et les pillages, pour mettre fin aux destructions et aux incendies criminels, et pour protéger les droits des Américains respectueux de la loi, y compris votre droit à vous défendre.

Par conséquent, les mesures suivantes entrent en vigueur immédiatement. Premièrement, nous mettons fin aux émeutes et à l’anarchie qui se sont propagées dans tout notre pays. Nous y mettrons fin maintenant. Aujourd’hui, j’ai fortement recommandé à chaque gouverneur de déployer la garde nationale en nombre suffisant pour que nous dominions les rues.

Les maires et les gouverneurs doivent établir une présence policière écrasante jusqu’à ce que la violence ait été réprimée.Si une ville ou un État refuse de prendre les mesures nécessaires pour défendre la vie et les biens de ses habitants, je déploierai alors l’armée américaine et je résoudrai rapidement le problème pour eux. Je prends également des mesures rapides et décisives pour protéger notre grande capitale, Washington DC. Ce qui s’est passé dans cette ville hier soir est une honte totale.

En ce moment même, j’envoie des milliers et des milliers de soldats lourdement armés, de militaires et de forces de l’ordre pour mettre fin aux émeutes, aux pillages, aux actes de vandalisme et à la destruction gratuite de biens.

Nous mettons tout le monde en garde : notre couvre-feu de sept heures sera strictement appliqué. Ceux qui ont menacé des vies et des biens innocents seront arrêtés, détenus et poursuivis dans toute la mesure permise par la loi. Je veux que les organisateurs de cette terreur soient prévenus: vous risquez des sanctions pénales sévères et de longues peines de prison.

Cela inclut les Antifa et d’autres, qui sont les principaux instigateurs de cette violence. Une seule loi, un seul ordre, et c’est tout. Une loi ! Nous avons une belle loi et, une fois qu’elle sera rétablie, entièrement restaurée, nous vous aiderons, nous aiderons vos entreprises et nous aiderons vos familles.

L’Amérique est fondée sur l’état de droit. C’est le droit de notre prospérité, de notre liberté et de notre mode de vie même. Là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas d’opportunités. Là où il n’y a pas de justice, il n’y a pas de liberté. Là où il n’y a pas de sécurité, il n’y a pas d’avenir.

Nous ne devons jamais céder à la colère ou à la haine. Si la malveillance et la violence pleuvent sur nous, alors, aucun d’entre nous n’est libre.

Je prends ces mesures aujourd’hui avec une ferme résolution et avec un amour véritable et passionné pour notre pays. Nos plus beaux jours sont devant nous. Je vous remercie.”

Merci à vous, Donald. Et, pour les anglophones parmi nos lecteurs, voici maintenant la vidéo de ce discours. C’est encore plus fort avec l’image et le son.

Source: White House. Traduction: FL24

 

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici