Déguisés en faux-policiers, ils tournaient une fausse arrestation raciste pour tromper l’opinion

Les faux policiers arrêtés par les vrais alors qu'il tournait une fake news/Instagram
Les faux policiers arrêtés par les vrais alors qu'il tournait une fake news/Instagram

Dimanche après-midi, des policiers de la BAC ont interpellé trois faux policiers à Paris, qui tentaient de bidonner une arrestation raciste de la police, pour la balancer sur les réseaux sociaux afin d’intoxiquer l’opinion publique avec la Fake News et déclencher probablement des émeutes raciales comme aux Etats-Unis.

L’attention des vrais policiers a été attirée par l’attitude suspecte d’un groupe de “jeunes” au 104 rue Saint-Charles à Paris (XVe), dont trois vêtus avec de véritables uniformes de police, débraillés. La BAC a décidé de s’approcher du groupe et a rapidement compris qu’ils avaient affaire à des imposteurs, et procèdent à leur contrôle.

Après quelques échanges, les véritables policiers découvrent qu’il s’agissait en fait de la fabrication d’une Fake News, via le tournage sauvage, réalisé sans aucune autorisation.

Les trois faux policiers ont été interpellés pour l’usage d’une fausse qualité. Le réalisateur et le cameraman ont été conduits au commissariat pour une audition libre, dans le cadre d’une enquête préliminaire, selon une source policière, révèle ainsi Actu 17.

Les comploteurs âgés de 19 à 26 ans, ont avoué lors de leurs auditions que le scénario consistait à jeter l’opprobre sur la police. Filmés à leur arrivée devant une supérette G20, les trois policiers qui intervenaient pour un vol dans le magasin devaient laisser partir le voleur Blanc, puis interpeller un Noir qui sortait au même moment.

Une fake news montée de toutes pièces qui aurait assurément mis le feu aux poudres dans les banlieues, qui n’attendent que la publication d’une excuse médiatique pour déchaîner leur violence, exactement comme ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis.

Source: Actu 17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici