Dans une cité de Chanteloup-les-Vignes, des guet-apens en série: trois policiers et un chauffeur de bus blessés

Image d'illustration Photo: DR
Image d'illustration Photo: DR

Dans la soirée du vendredi 29 mai, un bus de nuit a été la cible d’une embuscade à coups de pierres dressée par des “jeunes” du quartier sensible de la Noé à Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines. Le chauffeur a été blessé à un œil par des éclats de verre. Peu de temps après, c’est une patrouille de police qui a été la cible d’un guet-apens a coups de mortiers dans ce quartier. Trois fonctionnaires ont été blessés.

Vendredi 29 mai, vers 22h00, un bus de nuit qui circulait dans le quartier à majorité immigrée de La Noé à Chanteloup-les-Vignes a été la cible d’un véritable guet-apens tendu par des “jeunes” qui l’ont immobilisé.

Visées par des jets de pierres, les vitres du bus ont alors éclaté, blessant le chauffeur à l’œil droit. L’homme a du être hospitalisé et la circulation des bus a été interrompue sur la ligne jusqu’au lendemain.

Mais cette attaque n’allait être que le prélude d’événements encore plus violents. En effet, moins d’une heure plus tard, c’est un véhicule de police qui tombait dans une embuscade dressée par une cinquantaine d’individus hostiles.

Bombardés d’une pluie de projectiles divers dont une vingtaine de tirs de mortiers d’artifice, trois policiers ont été blessés et leur véhicule a été fortement endommagé. Sous la violence de l’attaque, les fonctionnaires ont du faire appel à des renforts.

Arrivés sur zone, les effectifs supplémentaire ont pu disperser les assaillants en usant de tout leur arsenal non-létal. Malgré les importants moyens engagés, aucun des émeutiers n’a pu être interpellé.

Source: 78 Actu

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici