Courant derrière Nike pour le rattraper, Adidas se converti aussi à l’islam avec un voile de “running”

Le hijab de
Le hijab de "running" d'Adidas/Twitter

Nouvelle victoire des islamistes, Adidas singe Nike en commercialisant des hijabs de course, cautionnant ainsi la diabolisation du corps des femmes répandu par l’islam.

Le vêtement islamiste de la marque allemande est disponible dans la catégorie intitulée: “Hijab & Mode modeste” banalisant ainsi le port de ce voile islamique, signifiant l’oppression des femmes par la religion musulmane, et promoteur d’une civilisation hostile à la liberté et la dignité humaine, fondement de notre société.

Cette soumission a provoquée une levée de boucliers dans l’opinion publique. La militante laïque Lydia Guirous s’est insurgée contre cette décision. “Adidas cède aux islamistes et accepte d’enfermer les femmes dans la soumission en commercialisant le hijab de running en France! Loin des valeurs du sport!”, a-t-elle dénoncé sur Twitter, rappelant que l’enseigne française Decathlon, elle, y a renoncé il y a environ un an.

Naëm Bestandji, un militant féministe laïc, a expliqué qu’Adidas était devenu un “partenaire de l’islamisme politique”. “Pour rattraper Nike sur le marché du sexiste, Adidas lance son hijab. La marque participe à la diabolisation des corps des femmes, facilite la pression sur les musulmanes qui le refusent, et sur les fédérations pour les faire céder”, a-t-il dénoncé.

Majid Oukacha, apostat de l’islam y note la marque de “l’islamisation culturelle et religieuse” progressive de la France. Nike a lancé depuis 2019 son burkini, qui a créé des troubles dans les piscines françaises.

Source: Valeurs Actuelles

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici