Un policier municipal touché par balle lors d’une émeute en Seine-Saint-Denis!

Policier-atteint-par-balle/DR
Policier atteint par balle/DR

Dans la soirée du mercredi 27 mai, une violente émeute a éclaté dans le quartier sensible de Béthisy à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis. En plus des divers projectiles habituels dont des fusées de mortiers d’artifice, il semblerait que les “jeunes” n’aient pas hésité à tirer à balles réelles sur les policiers municipaux et nationaux qui intervenaient. En effet, l’un d’eux a retrouvé, à l’issue de l’intervention, une ogive fichée dans son gilet pare-balles!

Mercredi 27 mai, dans la soirée, des policiers municipaux qui patrouillaient dans le quartier très sensible et à majorité immigrée de Béthisy à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) ont été violemment pris à partie par une cinquantaine d’individus hostiles.

Sous les jets de divers projectiles, les agents ont du faire appel à des renforts dont de nombreux fonctionnaires de la police nationale. En tout près d’une quarantaine de policiers étaient mobilisés pour tenter de faire face aux racailles.

Les forces de l’ordre ont été la cible de nombreux projectiles dont des tirs de mortiers d’artifice et ont du user de leur arsenal non-létal, notamment des grenades lacrymogènes, pour riposter aux émeutiers.

Quatre individus ont pu être interpellés avant que les fonctionnaires ne soient contraints de se replier. Un policier municipal a été légèrement blessé à une jambe et a du se rendre à l’hôpital Jean Verdier de Bondy pour y recevoir des soins.

C’est en retirant son gilet pare-balles au commissariat que ce policier d’une trentaine d’années a découvert avec effroi une balle, a priori issue d’une arme de poing, fichée dans la partie ventrale de son gilet de protection balistique!

Après vérification de toutes les armes détenues par l’administration et en service ce soir là, il s’avère que la balle ayant touché le policier ne provient pas de l’arme d’un collègue mais que celle-ci a du être très certainement tirée par un émeutier.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour tenter de retrouver l’auteur de ce tir qui aurait pu s’avérer mortel si le policier municipal n’avait pas porter son équipement de protection balistique.

C’est donc une véritable guerre qui est entrain de germer sur le sol de France! Immigration incontrôlée, islamisme et économie parallèle gangrènent un nombre toujours croissant de quartiers et nous conduisent lentement mais surement vers des temps de grande violence.

Source: Le Parisien/ RTL

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici