En Loire-Atlantique, un sexagénaire abat sa compagne au fusil de chasse avant de se suicider.

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Hier matin, le corps sans vie d’une femme de 68 ans a été retrouvé au domicile de son compagnon, à Pornic, près de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. La sexagénaire a été abattue d’un coup de fusil de chasse. Le corps pendu du compagnon a été retrouvé sur la propriété. L’homme, un chasseur de 69 ans, se serait suicidé après avoir abattu la femme.

Hier, mardi 26 mai, vers 10h30, les secours ont découvert le corps sans vie d’une femme de 68 ans au domicile de son compagnon, sur une propriété située à Pornic, près de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique.

La femme gisait dans l’entrée de la maison, a priori abattue d’une décharge de fusil de chasse qui ne lui a laissé aucune chance. Le corps du compagnon, un chasseur de 69 ans, a été lui aussi retrouvé sans vie, pendu dans une dépendance, après deux heures de recherches.

C’est la sœur de l’homme, prévenue par son frère qu’il venait de commettre l’irréparable, qui a contacté les pompiers. Devant la macabre découverte, les secours ont contacté les gendarmes qui se sont rendus sur les lieux.

D’après les premières contestations, le sexagénaire aurait abattu celle qui était sa compagne depuis quelques mois d’un coup de fusil en plein thorax avant de prévenir sa sœur et d’aller se pendre à un escalier dans un autre bâtiment de la propriété.

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte par le parquet de Saint-Nazaire et confiée à la gendarmerie. Les motifs de ce drame sont pour l’heure inconnus, l’auteur n’ayant laissé aucun écrit expliquant ses motivations.

Source: AFP/ Le Parisien/ Le Courrier du Pays de Retz

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici