Après 68 ans de mariage, un octogénaire tue son épouse à coups de crosse de fusil!

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

Dans la nuit du 23 au 24 mai, un homme de 86 ans a tué son épouse de 84 ans, gravement malade à leur domicile de Francueil en Indre-et-Loire. La vieille dame était rentrée très diminuée d’une longue hospitalisation et le mari n’aurait pas supporté leur situation. L’octogénaire a tué celle qui était son épouse depuis 1952 à coups de crosse de fusil avant de tenter en vain de se pendre.

Dimanche 24 mai, un homme de 86 ans a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Ambroise en Indre-et-Loire. Les gendarmes, alertés par la sœur de l’octogénaire, l’avait interpellé à son domicile sur la commune proche de Francueil.

C’est là que l’homme aurait tué son épouse de 84 ans au cours de la nuit précédente sur fond de drame de la dépendance. En effet, la vielle dame était rentrée, très diminuée, chez elle, après une longue hospitalisation et son époux n’aurait pas supporté de la voir ainsi.

L’homme aurait d’abord tenté de les asphyxier tous deux avec le gaz mais n’y arrivant pas, il aurait ensuite essayé d’utiliser une vielle carabine qui s’est avérée défectueuse. L’homme aurait fini par se saisir d’un fusil de chasse et aurait tué celle qui était son épouse depuis 68 ans à coups de crosse.

Le vieil homme aurait ensuite tenté de se suicider en vain par pendaison avant de prévenir sa sœur du drame qui venait de se produire. Devant les enquêteurs, cet homme, jusque là  inconnu de la justice, a reconnu son geste et a relaté l’ensemble des faits.

Le parquet de Tours a diligenté une enquête pour homicide volontaire et une autopsie du corps de la victime doit avoir lieu aujourd’hui. De plus, les gendarmes interrogent désormais les voisins de ce couple sans enfant et très discret.

Source: France Bleu/ Le Parisien/ Ouest France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici