Kim revient, et il veut plus d’armes nucléaires

Photo: DR

Selon une dépêche publiée ce matin par l’agence de presse officielle KCNA, la Corée du Nord a discuté de nouvelles mesures visant à renforcer sa “dissuasion nucléaire” au cours d’une réunion présidée par son dirigeant Kim Jong Un.

L’agence nord-coréenne ne précise pas à quelle date la réunion s’est tenue, mais elle indique dans une deuxième dépêche que Kim Jong Un a émis un ordre aux forces armées le 23 mai.

Quoi qu’il en soit, c’est sa première apparition en public rapportée par les médias officiels depuis plus de 20 jours. Le dictateur nord-coréen était réapparu début mai après trois semaines d’absence publique et un torrent de rumeurs et de spéculations sur son état de santé.

C’est au cours d’une réunion de la Commission militaire centrale nord-coréenne présidée par Kim Kim Jong Un qu’ont été “présentées de nouvelles mesures visant à renforcer la dissuasion nucléaire militaire du pays“, selon KCNA.

L’agence évoque “des mesures cruciales” sans donner de détails spécifiques sur ladite dissuasion nucléaire. Les discussions ont également porté sur “la mise en état d’alerte des forces armées stratégiques” et “un accroissement et un développement considérables de la puissance de feu des pièces d’artillerie de l’Armée populaire coréenne“.

KCNA ajoute enfin que les participants ont examiné “une série de défauts dans les activités militaires et politiques” de la Corée du Nord et ont discuté des moyens d’assurer “une amélioration décisive” dans ces domaines.

Comme par hasard, cette annonce intervient alors que, selon le Washington Post, l’administration Trump vient d’évoquer la possibilité d’un essai nucléaire américain, le premier depuis 1992. Et si Kim, en retour, ne se sentait plus tenu de respecter son moratoire?

Source:AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici