En Somalie, des musulmans tuent d’autres musulmans! Lors de la fête de l’Aïd un attentat tue 5 personnes et en blesse 20

Des djihadistes africains/DR
Des djihadistes africains/DR

Au moins cinq personnes ont été tuées et plus de vingt blessées dimanche, lorsqu’une explosion a déchiré une fête marquant la fin du Ramadan. Des musulmans de l’organisation islamiste des Shebabs ont visé la fête de l’Aïd dans une ville somalienne. 

L’explosion a frappé la foule alors qu’elle chantait et dansait lors de la fête de l’Aïd al-Fitr à Baidoa, une ville située à environ 150 miles à l’ouest de la capitale Mogadiscio.

Selon la police, parmi les blessés se trouvaient des femmes et des enfants, dont certains ont succombé de leurs blessures, mais le nombre de morts pourrait augmenter car certaines de ces personnes sont gravement blessées.

La cause de l’explosion n’est pas claire, a déclaré la police. Il s’agissait probablement d’un engin explosif improvisé posé au bord de la route. L’explosion a été énorme et elle a fait plus de victimes qu’une grenade ne peut en faire.

Les foules avaient fêté tout le week-end la fête de l’Aïd al-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du Ramadan.

La Somalie a subi une série d’attaques terroristes dévastatrices, dont un attentat suicide en 2017 qui a fait plus de 500 morts.

Un groupe affilié à Al-Qaïda, les Shebabs, a été chassé de Mogadiscio en 2011 et a perdu la plupart de ses bastions, mais contrôle toujours de vastes étendues de campagne en province.

Source: Reuters

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici