Pendant le confinement, on prête aux musulmans de Berlin une église pour le ramadan

Une église chrétienne de Berlin a ouvert ses portes aux fidèles musulmans privés de leur mosquée en raison des nouvelles règles de distanciation sociale imposées par le gouvernement.

L’Allemagne a autorisé la reprise des offices religieux le 4 mai, mais les fidèles doivent maintenir une distance de 1,5 mètres.

En conséquence, la mosquée Dar Assalam de Berlin-Neukölln, ne pouvait accueillir qu’une partie de la communauté musulmane, très nombreuse dans ce quartier cosmopolite de la capitale allemande.

C’estl’église luthérienne de Kreuzberg qui a volé au secours des musulmans en proposant son aide en accueillant les prières du vendredi à la fin du Ramadan.

C’est un grand signe et cela apporte de la joie au Ramadan et de la joie au milieu de cette crise“, a déclaré l’imam de la mosquée. “Cette pandémie a fait de nous une communauté. Les crises rassemblent les gens“.

Même le pasteur de l’église lutherienne, Monika Matthias, a pris part à l’office. “J’ai fait un discours en allemand“, a-t-elle déclaré. “J’ai dit: nous avons les mêmes préoccupations et nous voulons apprendre de vous. Et c’est beau de se sentir ainsi proche l’un de l’autre“.

La mosquée Dar Assalam du quartier Berlin-Neukölln est tristement celèbre pour les violations repétées des règles du confinement. C’est là où, debut avril, la foule de 300 musulmans s’est rassemblé à plusieurs reprises, en criant “Allahu akbar”, alors que le Sénat de Berlin a interdit les réunions de plus de 2 participants.

La police qui tente timidement d’intervenir est tout simplement ignorée. L’imam, le services de l’ordre public et la police n’avaient que partiellement réussi à persuader les gens de garder la distance prescrite, a annoncé la police sur Twitter dans la soirée.

Source: Reuters

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici