Municipales: second tour le 28 juin… ou peut-être en janvier?

Image d'illustration / Photo: Pxhere
Image d'illustration / Photo: Pxhere

Dans 5000 communes de France, et non des moindres, près de 16 millions d’électeurs attendent. Plus de deux mois après un premier tour maintenu contre tout bon sens, marqué par l’abstentionnisme sanitaire et les multiples contagions, ils attendent de savoir à quelle date ils pourront élire leur équipe municipale et leur maire.

Dernières nouvelles: Édouard Philippe a annoncé vendredi que le second tour des élections municipales en France aurait lieu le 28 juin, oui, mais… si les conditions sanitaires liées à l’épidémie de coronavirus le permettent.

Le Premier ministre a en effet évoqué, “comme le recommande le conseil scientifique“, une “clause de revoyure” permettant un report du scrutin… en janvier 2021! “Elle interviendra sans doute dans deux semaines”, a-t-il précisé.

Un projet de loi sera donc présenté “à titre conservatoire” le 27 mai pour permettre “le report des municipales au plus tard jusqu’en janvier 2021 dans l’hypothèse où le Conseil scientifique” estimerait dans deux semaines que les conditions sanitaires ne seraient plus réunies pour le 28 juin.

Initialement prévu le 22 mars, annulé, reporté au 21 juin et maintenant au 28, peut-être… le gouvernement n’en est pas à un fiasco près. Il y a deux semaines, il était pourtant question que le scrutin soit “réorganisé en deux tours à la fin de l’été”.

Comme vous le signalait FL24, “Un projet de loi prévoyant ce dispositif a été officieusement transmis au Conseil d’État, il retient les dates des 27 septembre et 4 octobre”. Ce qui aurait eu le mérite de permettre une campagne électorale digne de ce nom!

Il sera utile de privilégier les campagnes numériques”, a justement déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Mauvaise nouvelles pour les électeurs mal équipés ou peu compétents en la matière, comme beaucoup de personnes âgées.

Dans son avis rendu mardi, le Conseil scientifique ne s’opposait pas formellement à la tenue du scrutin en juin, mais évoquait des risques sanitaires “importants” inhérents à la campagne électorale.

Et au jour du scrutin, “chaque électeur devra porter un masque de protection, qui pourra être un masque grand public”, et les membres des bureaux de vote devront porter des masques chirurgicaux. Si le vote n’est pas reporté une fois de plus!

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici