L’armée égyptienne ne prend pas de gants: 21 djihadistes de l’État islamique éliminés

Police égyptienne / Photo: DR
Police égyptienne / Photo: DR

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué 21 djihadistes faisant partie d’un groupe qui, selon le ministère de l’Intérieur, planifiait des attaques pendant la fête de l’Aïd qui marque la fin du Ramadan.

L’opération a eu lieu dans le nord du Sinaï, où sévit une insurrection islamiste affiliée à l’État islamique. Le communiqué ne précise pas quand l’opération a eu lieu.

Deux officiers des forces de l’ordre ont été blessés lors d’un échange de tirs pendant l’opération, selon un communiqué du ministère cité par la télévision d’État.

L’Aïd commence le dimanche. Les militants affiliés à l’État islamique sont actifs dans la partie nord de la péninsule du Sinaï, où l’Égypte lutte contre une insurrection depuis des années.

Depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en 2013, l’insurrection dans le Nord-Sinaï s’est intensifiée, nécessitant une vigilance accrue de l’armée égyptienne. En février 2018, elle a lancé une vaste opération anti-terroriste là où l’État Islamique est actif, ce qui inclut aussi certaines parties du désert occidental, entre la vallée du Nil et la frontière avec la Libye.

Depuis le début de l’opération, environ 850 djihadistes ont été éliminés, au prix d’une cinquantaine de militaires, selon les chiffres officiels. Aucun bilan vérifié de source indépendante n’est disponible et la région est largement interdite aux journalistes.

Source: Arab News / Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici