Avec le confinement, les milliardaires plus riches que jamais

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

La fortune des milliardaires américains a augmenté dans son ensemble de 434 milliards de dollars pendant la pandémie de coronavirus. Cela signifie une augmentation de 15% de la fortune personnelle des 600 milliardaires du pays entre le 18 mars et le 19 mai,

Ces chiffres proviennent d’Americans for Tax Fairness et de l’Institute for Policy Studies, deux groupes de réflexion de gauche, qui s’en offusquent, en mettant ce fait en parallèle avec le chômage des dizaines de millions de personnes.

La hausse de la richesse est survenue alors que plus de 38 millions de personnes ont demandé des allocations de chômage en neuf semaines, avec des mesures de confinement obligeant les entreprises à fermer et à licencier des employés.

Les milliardaires n°1 et n°3 du pays, le PDG d’Amazon Jeff Bezos et le patron de Facebook Mark Zuckerberg, ont vu leur fortune augmenter de 60 milliards de dollars en deux mois, ce qui représente environ 14 % de la croissance totale.

Les deux magnats de la technologie ont profité de la flambée des cours de leurs entreprises, la crise ayant stimulé leurs activités. Les actions d’Amazon ont augmenté de 38% depuis le 18 mars, pour atteindre un sommet historique de 2525,45 dollars jeudi, contribuant à augmenter la fortune de Bezos de 31%, à 147,6 milliards de dollars.

La capitalisation boursière de Facebook, quant à elle, a augmenté de 61,4% au cours de cette période, pour atteindre un pic de 237,20 dollars, ce qui a permis à Zuckerberg d’augmenter sa fortune de 46%, pour atteindre 80 milliards de dollars.

Les autres grands gagnants sont l’ex-femme de Jeff Bezos, MacKenzie Bezos, dont la fortune a augmenté d’environ un tiers pour atteindre 48 milliards de dollars, l’ancien candidat à la présidence de gauche Michael Bloomberg, qui a vu sa fortune augmenter de 25,7% pour atteindre 60,3 milliards de dollars, et le PDG de Tesla, Elon Musk, qui a fait un bond de 48% pour atteindre 36,4 milliards de dollars.

Alors que des millions de personnes risquent leur vie et leur gagne-pain en tant que premiers intervenants et travailleurs de première ligne, ces milliardaires bénéficient d’une économie et d’un système fiscal qui est ordonné pour canaliser la richesse vers le sommet“, a déclaré l’Institute for Policy Studies, dans un communiqué.

En clair, pour la gauche, le patron d’Amazon ou celui de Facebook deviennent plus riches non parce que les consommateurs, enfermés chez eux par le gouvernement et privés de leurs magasins et de leurs loisirs, ont plus souvent recours aux services d’Amazon ou de Facebook, mais à cause d’un méchant complot capitaliste.

Source: Forbes

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici