A Nîmes, un ado drogué sous contrôle judiciaire tue un retraité de 72 ans: il est libéré après 48 heures

Justice. Image d'illustration Photo: Pixabay
Justice. Image d'illustration Photo: Pixabay

Un adolescent de 17 ans a tué un retraité de 72 ans, après avoir pris un sens interdit en voiture. Il conduisait sans permis et sous l’emprise des stupéfiants. En plus, il a déjà été condamné et s’est trouvé sous contrôle judiciaire. Malgré la requête du parquet, il a été libéré après 48h de garde à vue.

Le chauffard a été interpellé pour avoir provoqué un accident de la circulation dans le quartier de Pissevin à Nîmes, qui a coûté la vie d’un septuagénaire. Drogué et sans permis, il a pris un sens interdit avant de renverser un retraité de 72 ans.

La victime, hospitalisée avec son pronostic vital engagé au CHU de Nîmes, a succombé de ses blessures.

Les recherches de l’auteur de l’accident ont durée toute la journée, infructueuses, mais le chauffard a fini par se présenter lui-même au commissariat de Nîmes, où il a été placé en garde en vue.

Il s’agit d’un jeune homme âgé de 17 ans, qui roulait donc sans permis, avec deux condamnations déjà à son casier. Qui plus est, au moment des faits, il était sous un précédent contrôle judiciaire.

Après 48 heures de garde à vue, le parquet a requis un placement en détention provisoire, mais le juge d’applications des peines en a décidé autrement. Deux jours après son méfait, le chauffard était à nouveau libre, sous contrôle judiciaire.

Mais le juge a un peu sévi quand même: il lui a interdit de conduire, alors qu’il ne peut même pas avoir légalement un permis. Il est probable que le parquet fera appel de cette décision grotesque.

Source: Objectif Gard

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici