Yves Lévy, le mari d’Agnès Buzyn, quitte le Conseil d’État. Comment y avait-il atterri?

Yves Lévy et sa femme Agnès Buzyn/DR
Yves Lévy et sa femme Agnès Buzyn/DR

Ce mercredi, le compte rendu du Conseil des ministres indique qu’Yves Lévy, l’ancien patron de l’Inserm et mari de l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, quitte ses fonctions de conseiller d’État extraordinaire, sur proposition de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Médecin de profession, Yves Lévy avait été nommé à ce poste en octobre 2018, après avoir dirigé l’Inserm pendant quatre ans. Quelques mois plus tôt, il avait annoncé le retrait de sa candidature à un nouveau mandat de président de l’Inserm, face à l’évidence de conflits d’intérêts avec son épouse, alors ministre de la Santé.

Son maintien à la tête de l’organisme public de recherche médicale, après la nomination d’Agnès Buzyn au gouvernement en 2017 et l’hypothèse de sa reconduction pour un nouveau mandat de quatre ans, avaient provoqué une levée de boucliers.

Les conseillers d’État en service extraordinaire sont nommés par décret pris en Conseil des ministres, sur proposition du ministre de la Justice. Ils sont désignés pour une durée de 5 ans, non renouvelable.

Yves Lévy avait été nommé pour des fonctions consultatives, avec notamment la mission de conseiller le gouvernement pour la rédaction des lois.

Ces conseillers d’État ont vocation à apporter au Conseil d’État des compétences autres que celles des membres en service ordinaire. Ils sont affectés à une des sections correspondant le plus à leur domaine d’expertise. Que ce soit à l’Inserm ou au Conseil d’État, Yves Lévy est la caricature des apparatchiks au pouvoir qui sont sans cesse recasés par leurs copains.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici