Un policier aide une jeune fille harcelée par des immigrés, il est condamné à 7 mois de prison et une grosse amende

Image d'illustration / Photo: Adobestock
Image d'illustration / Photo: Adobestock

En rentrant de son propre mariage, un policier autrichien de l’unité antiterroriste Cobra a porté secours à une fille harcelée par un Irakien et deux Afghans. Il a été condamné à une grosse amende et une peine de prison.

Les faits ont eu lieu au cours de l’été 2018, lorsqu’un policier âgé de 37 ans, assis sur un banc du parc avec sa femme, a été abordé par un trio d’immigrés. Le policier, membre de l’unité d’élite Cobra, a réussi à repousser trois jeunes hommes qui se sont approchés du couple en faisant des gestes obscènes accompagnés des paroles aussi grossiers.

Il a alors remarqué que les trois hommes se sont tournés vers une jeune fille de 17 ans, assise à quelques mètres de là, et se sont mis à l’harceler sexuellement. Il a donc décidé d’intervenir en tentant de désamorcer la situation, sans succès.

Les jeunes gens s’en sont alors pris à l’officier et sa femme. Lorsque l’homme a décliné son identité de policier, ils lui ont arraché son insigne des mains, puis ont porté des coups. Dans la bagarre qui s’en est suivi, l’officier et sa femme ont été blessés, ainsi qu’un Irakien. Ils ont dû être emmenés en ambulance à l’hôpital pour y recevoir des soins.

En janvier de cette année, le policier et sa femme se sont finalement retrouvés sur le banc des accusés. Le procès a cependant dû être ajournée parce que l’Irakien, la prétendue victime, s’était caché tandis que deux autres parties impliquées, ses complices afghans, ont fait des déclarations contradictoires.

Le jugement n’a été rendu que maintenant. Le courageux policier et sa femme ont été condamnés pour agression et diffamation. Il a écopé de sept mois de prison avec sursis, tandis que sa femme a été condamnée à huit mois de prison avec sursis. Il doit en plus payer une grasse amende de 11 700 euros.

L’avocat du couple ayant annoncé qu’il ferait appel, le verdict n’est pas définitif. Il a également présenté un rapport psychologique de la police, qui décrivait l’homme comme un policier sans reproche.

Source: Wochenblick/Krone

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici