Durcissement de la loi: téléphoner ou conduire, il faut choisir

Image d'illustration / Photo: FotoliaImage d'illustration / Photo: Twitter
Image d'illustration / Photo: Twitter

Le durcissement des lois en France, dans tous les domaines, continue à fond la caisse. Ce matin, c’est le téléphone au volant qui prend cher: il sera désormais passible d’un retrait de permis pouvant s’étendre jusqu’à une année entière.

Beaucoup d’automobilistes français savaient que téléphoner en conduisant était interdit, mais continueraient à le faire en espérant ne pas être repérés par un policier ou un radar. Ils vont maintenant devoir y réfléchir à deux fois, car les peines sont lourdement aggravées.

“Les automobilistes qui commettent une infraction routière avec leur téléphone à la main verront désormais leur permis de conduire immédiatement retenu et encourront une suspension pouvant aller jusqu’à un an”, annonce Le Figaro.

Un an sans voiture, c’est très long, pour un simple coup de fil passé en vitesse à son amoureuse, à son patron ou à un vieux pote.

Le Figaro précise: “Les infractions concernées sont par exemple le défaut de clignotant, le franchissement d’une ligne continue, les excès de vitesse, les refus de priorité aux piétons ou les dépassements dangereux. Au-delà des 72 heures de rétention, le préfet pourra prononcer une suspension de permis pouvant aller jusqu’à six mois et même un an en cas d’accident, de conduite en état d’alcoolémie ou après usage de stupéfiant.”

Finir de rire! Il est désormais fortement recommandé de se garer sagement avant d’appeler ou de répondre.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici