À Mulhouse, un policier blessé d’un pavé dans la tête pendant une émeute dans un quartier sensible

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Hier, vers 16h, des policiers qui sécurisaient l’intervention de pompiers sur un incendie de véhicule dans un quartier sensible de Mulhouse ont été violemment pris à partie par plusieurs dizaines de “jeunes” qui les ont caillassés. Un des fonctionnaires a été sérieusement blessé par une pierre reçue en pleine tête.

Jeudi 21 mai, des policiers qui intervenaient aux côtés des pompiers sur un incendie de véhicule dans le quartier sensible des Coteaux à Mulhouse sont tombés dans une véritable embuscade tendue par des “jeunes”.

En effet, soldats du feu et forces de l’ordre ont essuyé un tir nourri de la part de plusieurs dizaines d’individus qui les ont bombardés de pierres dès leur arrivée sur les lieux de l’incendie. Un des policiers a reçu un pavé en pleine tête et a été sérieusement blessé.

Les fonctionnaires ont dû faire usage de tout leur armement non létal, dont de nombreux tirs de LBD, pour se dégager, et un escadron entier de gendarmes mobiles, envoyé en renfort, a été nécessaire pour ramener le calme dans le quartier.

Un des assaillants, un jeune majeur, a pu être interpellé. Il est soupçonné d’avoir lancé plusieurs projectiles sur les forces de l’ordre. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Mulhouse pour y être entendu.

De source policière, ces violences tireraient leur origine de l’accident survenu la veille et dans lequel un mineur avait été grièvement blessé. Le “jeune” était tombé seul alors qu’il pratiquait sans casque une séance de “cross-bitume” au guidon d’une moto non homologuée dans les rues du quartier.

Bien que la police soit totalement étrangère à cet accident, il semblerait que les “jeunes” aient tenu à marquer le coup en organisant un véritable guet-apens contre les forces de l’ordre, préparé dès la veille par l’incendie simultané de plusieurs caméras de vidéosurveillance du quartier.

C’est le cinquième policier blessé en quelques jours lors d’émeutes urbaines dans l’agglomération de Mulhouse. En effet, la semaine dernière, deux nuits d’affrontements avaient fait quatre blessés parmi les forces de l’ordre dans un autre quartier sensible de la commune. Onze “jeunes” avaient été interpellés.

Source: Le Parisien/ AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici