Pourquoi devant toutes les évidences, le Parti communiste chinois continue-t-il de mentir?

Xi Jinping / Photo: DR
Xi Jinping / Photo: DR

Depuis le début de l’épidémie la Chine communiste n’a pas cessé de mentir au reste du monde, et malgré toutes les évidences, elle continue comme si de rien était, encouragée par la servilité intéressée de certains et la couardise coupable des autres. L’historien américain, Victor Davis Hanson en détaille les raisons.

Professeur principal de l’Institut Hoover, dans son passage à l’émission “American Thought Leaders” du journal Epoch Times, Hanson explique en partie la reprise des mensonges chinois par la presse occidentale par une volonté de taper sur les Etats-Unis de Trump et d’adouber une puissance du tiers-monde. Ensuite la Chine n’a plus qu’à jouer les victimes.

“Ils comprennent l’esprit de la gauche, ils peuvent en quelque sorte se poser en victime -même s’ils ont été les agresseurs dans cette crise.” Et les communistes transforment ainsi toute dénonciation de leurs mensonges, en une “oppression”. Le tour est joué.

L’historien explique que le régime chinois n’a aucune raison de révéler des informations sur les origines du virus réclamés par les Etats-Unis. “Je ne pense pas que nous allons découvrir cette information, car son obtention serait un aveu de culpabilité”, éclaire-t-il.

Un tel acte reviendrait en fait à dire: “Nous, le Parti communiste chinois, sommes responsables de la mort d’un quart de million de personnes à ce jour […] et de la destruction de l’économie que nous connaissons”, souligne avec lucidité Hanson.

“Nous n’allons jamais entendre cela de leur part. Je ne peux pas imaginer un gouvernement communiste dans l’histoire des civilisations qui ait jamais été sincère ou transparent.”, rappelle l’historien militaire.

Source: EpochTimes

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici