Selon une nouvelle étude, les patients réinfectés par le coronavirus ne sont pas contagieux

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Près de 300 patients atteints de coronavirus testés positifs une seconde fois n’avaient pas infecté d’autres personnes, ont constaté les autorités sanitaires sud-coréennes.

Les résultats préliminaires, publiés lundi par les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies, vont dans le sens de la thèse que les personnes infectées par le coronavirus développent une immunité à la maladie.

Les autorités sanitaires ont suivi 285 patients rétablis qui ont été à nouveau testés positifs et ont constaté qu’aucune des 790 personnes avec lesquelles ils ont été en contact n’était infectée par le coronavirus.

En conséquence, la Corée du Sud a levé les exigences de quarantaine pour les patients guéris. Ils ont également remplacé le terme “rechute” par “redépistage” pour décrire les patients dont le test s’est révélé à nouveau positif.

La Corée du Sud compte un total de 11 078 cas confirmés de Covid-19, dont 263 décès.

Plus de 470 patients guéris ont été testés positifs une seconde fois et les autorités sanitaires se sont demandé si le virus avait pu être réactivé.

Source: The Wall Street Journal

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici