Espèce en voie d’extinction, un tigre de Sumatra pris dans un piège et retrouvé mort

Tigre de Sumatra/Wikimedia commons
Tigre de Sumatra/Wikimedia commons

Le corps en décomposition du tigre mâle de 18 mois a été découvert lundi, ses pattes prises dans un piège près d’une plantation d’huile de palme dans la province de Riau, à l’est de l’île de Sumatra. Les autorités indonésiennes soupçonnent que le fauve a été victime du braconnage.

“Il était déjà mort depuis plusieurs jours quand l’équipe l’a trouvé”, a indiqué Suharyono, directeur de l’agence locale de protection de la nature. “Nous avons déterminé qu’il avait été tué parce qu’un chasseur avait attaché une carcasse de porc au piège pour attirer le tigre”, a-t-il précisé.

Le piège a également pu être posé afin d’éliminer ce félin, dont la cohabitation avec l’Homme est difficile. En décembre, plusieurs agriculteurs d’une plantation similaires avait été dévorés par le prédateur, dont l’habitat naturel a été réduit et qui défend son territoire.

Le braconnage est responsable de 80% des décès au sein de cette espèce en voie d’extinction, selon TRAFFIC, un réseau mondial de surveillance du commerce des espèces sauvages. Les tigres de Sumatra sont très prisés par les chasseurs, qui revendent souvent leur peau à des collectionneurs.

En janvier, les autorités de la province d’Aceh, au nord de Sumatra, ont arrêté un homme qui tentait de vendre la peau d’un tigre à un policier infiltré pour 90 millions de roupies indonésiennes (5 540€). On estime qu’il reste moins de 400 tigres de Sumatra vivant dans la nature.

Source: AFP

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici