En Israël, un colon juif condamné pour avoir tué une famille palestinienne dont un bébé

Amiram Ben-Uliel / Photo: DR
Amiram Ben-Uliel / Photo: DR

Un tribunal israélien a condamné ce lundi un extrémiste juif pour meurtre. Il a été reconnu coupable d’un incendie criminel qui a tué un jeune enfant palestinien et ses parents en 2015. A l’époque, cette affaire a choqué le pays et a contribué à alimenter pendant des des mois de violence israélo-palestinienne.

Le tribunal a jugé que le colon juif Amiram Ben-Uliel avait lancé des bombes incendiaires tard dans la nuit sur une maison de Cisjordanie, en juillet 2015, alors que la famille dormait, tuant Ali Dawabsheh, âgé de 18 mois. Sa mère, Riham, et son père, Saad, sont morts plus tard de leurs blessures. Le frère d’Ali, Ahmad, âgé de 4 ans, a survécu.

Au moment de l’incendie criminel, Israël était confronté à une vague d’attaques de style justicier par des colons juifs. Mais l’incendie meurtrier du village de Duma, en Cisjordanie, a touché un nerf particulièrement sensible.

L’attaque a été condamnée par l’ensemble de la classe politique israélien, y compris l’extrême droite, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis la “tolérance zéro” dans la lutte pour traduire les assaillants en justice.

Les enquêteurs ont placé plusieurs suspects en “détention administrative”, une mesure généralement réservée aux activistes palestiniens qui permet aux autorités de détenir les suspects pendant des mois sans les inculper.

C’était une attaque à motivation raciste“, a déclaré le procureur Yael Atzmon. “La cour a statué qu’il s’agissait d’une attaque terroriste“.

Les critiques ont cependant noté que des attaques moins graves et non mortelles, comme les bombes incendiaires qui ont endommagé des mosquées et des églises, sont restées impunies pendant des années.

Les avocats d’Amiram Ben-Uliel ont cependant affirmé que leur client avait été gravement torturé et que c’est ainsi que ses aveux ont été obtenus. Ils n’ont pas présenté de preuves, mais ont déclaré qu’ils feraient appel.

Les services de sécurité interne Shin Bet ont déclaré qu’Amiram Ben-Uliel avait avoué avoir planifié et exécuté l’attaque et que deux autres personnes étaient complices. Il a déclaré que l’incendie criminel était en représailles pour le meurtre d’un Israélien par des Palestiniens un mois plus tôt.

Ben-Uliel appartenait à un mouvement connu sous le nom de “Jeunes des Collines”, un groupe informel de jeunes sans leader qui a installé des avant-postes non autorisés, généralement des remorques, sur les sommets des collines de Cisjordanie. Il a été exonéré de l’accusation d’appartenance à une organisation terroriste.

Source: AP

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne comprends pas.
    Pour vous, tout juif se trouvant en Israël est automatiquement un colon juif, il n’y a donc aucun israélien en Israël ?
    En revanche tout arabe est palestinien.
    Pouvez-vous expliquer cette différence ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici