Donald Trump fustige la mainmise de l’extrême gauche sur les géants des réseaux sociaux

Donald Trump Photo: DR
Donald Trump Photo: DR

Samedi, le président Trump a fustigé les géants des réseaux sociaux dans un tweet qui a été un véritable coup de massue pour Google. Le géant du web pourrait bientôt faire l’objet d’un procès antitrust au niveau fédéral.  

L’extrême gauche a le contrôle total de Facebook, Instagram, Twitter et Google“, a tweeté le président Trump. “L’administration s’efforce de remédier à cette situation illégale.”

Le message est accompagné d’un retweet contenant une vidéo de la commentatrice conservatrice Michelle Malkin dénonçant la censure sur Internet.

Comme pour accréditer la thèse de Trump de la mainmise gauchiste sur les réseaux sociaux, Twitter a par la suite censuré la vidéo de Malkin et l’a supprimée de sa plateforme.

Les régulateurs fédéraux et des États se préparent à engager une procédure antitrust contre Google, arguant que sa domination en ligne nuit à la concurrence sur le web.

Nous avons cité à comparaître Google. Nous espérons que l’enquête sera terminée d’ici l’automne“, a déclaré Ken Paxton, du parquet de Texas, au Wall Street Journal. “Si nous déterminons que le dépôt est justifié, nous irons au tribunal peu de temps après“.

L’enquête des États se concentrerait sur les activités de publicité en ligne de Google et sur les préoccupations plus larges concernant le fait que le géant technologique étouffe la concurrence.

Le procureur général des États-Unis, William Barr, a fait de cette affaire une priorité et a déclaré qu’il souhaitait que le ministère de la justice prenne une décision à ce sujet cet été.

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici