Aurélien Taché quitte LREM. Pour retourner au PS?

Aurélien Taché / Photo: Capture d'écran YouTube
Aurélien Taché / Photo: Capture d'écran YouTube

Encore un coup dur pour LREM? Le député Aurélien Taché, transfuge du PS devenu “marcheur”, annonce aujourd’hui au JDD sa décision de quitter le parti présidentiel, déplorant notamment que “l’ouverture” du parti ne se soit “faite que vers la droite”.

En 2017, j’ai quitté le Parti socialiste parce qu’il n’était pas capable de dépasser ses frontières. Aujourd’hui, je quitte LREM exactement pour les mêmes raisons“, explique l’élu du Val-d’Oise, l’un des rares qui a réussi à sortir de l’anonymat macroniste pour être un minimum reconnaissable.

Il dit déplorer que le mouvement fondé en avril 2016 “n’ait pas été capable de construire un corpus idéologique, de trouver des convergences avec d’autres partis ou des alliés au sein de la société“.

On avait depuis longtemps compris que le camp macronien est principalement composé de renégats du PS, ayant saisi l’aubaine de rejoindre la majorité du moment sans rien renier de leur idéologie gauchiste. Petit florilège des hauts faits d’armes du démissionnaire du jour:

  • Pendant ses études de droit, il s’engage au PS et à L’UNEF, dont il sera le président à Limoges.
  • À partir de 2014, conseiller au ministère du logement, il est en charge notamment de l’habitat des “gens du voyage” et de l’accueil des réfugiés.
  • Député LREM, il fait partie d’un groupe de travail de son groupe sur l’islam et se dit partisan “d’une laïcité ouverte et inclusive“. Il obtient l’abandon du projet d’interdiction du voile aux accompagnatrices de sorties scolaires.
  • En 2018, il prend la défense de Maryam Pougetoux, responsable de l’UNEF alors critiquée pour son port du voile islmamique.
  • Début 2019, il défend la commercialisation du hijab de running.
  • En 2019 sur France 5, il tient des propos très remarqués: “Vous me posez la question pour une jeune fille de douze ans qui porterait le voile et serait élevée dans une famille musulmane. Est-ce que vous me poseriez la question sur une famille catholique, une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête ? Bien sûr que non“. Même Schiappa s’en indigne!
  • Lors de l’examen du projet de loi immigration, asile et intégration, il porte des amendements visant à faciliter l’accès des demandeurs d’asile au marché du travail.
  • Dans le projet de loi de finances pour 2019, il fait adopter la mise en place d’un crédit d’impôt pour les personnes hébergeant des réfugiés, alors que le gouvernement n’y est pas favorable, avant que le Sénat ne l’annule.
  • Il affirme en 2018 que le programme de LREM pour les Européennes 2019 est de transférer une grande partie de la souveraineté nationale au niveau européen et se dit pour qu’on transfère la souveraineté de la France au niveau européen.
  • Il appelle également à accepter une des conditions imposées par l’Allemagne pour “avancer” sur le budget de la zone euro: que la France laisse son siège au conseil de sécurité de l’ONU.

Quelle perte pour le groupe LREM! Dire qu’il se trouve encore tous les jours des commentateurs pour accuser le parti présidentiel d’être ultra-libéral et de droite! Avec un tel palmarès, Aurélien Taché n’aurait en tout cas aucune difficulté idéologique s’il voulait retourner dans son PS d’origine…

Source: L’Express, Wikipedia

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici